NOUVELLES
10/09/2016 06:46 EDT | Actualisé 11/09/2017 01:12 EDT

Syrie: les bombardements continuent malgré l'entente sur le cessez-le-feu

BEYROUTH — Des groupes de l'opposition syrienne surveillant le conflit ont rapporté que des frappes aériennes menées contre une ville du nord-ouest de la Syrie avaient fait des dizaines de morts et de blessés, samedi.

L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), un organisme établi au Royaume-Uni, a affirmé que les bombardements de samedi avaient frappés un secteur situé près du principal marché d'Idlib, tuant 24 personnes et en blessant plusieurs autres.

Les Comités locaux de coordination (CLC) ont pour leur part indiqué que cette attaque avait été effectuée par des avions russes et fait de nombreux morts et blessés au sein de la population civile.

Ces raids aériens sont survenus quelques heures après que les États-Unis et la Russie eurent annoncé une entente visant l'entrée en vigueur d'un cessez-le-feu national dès lundi dans le pays déchiré par la guerre.

Selon l'OSDH et les CLC, des frappes aériennes se sont également déroulées dans d'autres régions de la Syrie, notamment dans la province d'Alep, où les combats se sont concentrés au cours des dernières semaines.

L'agence de presse officielle de la Syrie a de son côté signalé que les rebelles avaient bombardé les quartiers d'Alep contrôlés par le gouvernement de Bachar el-Assad, faisant un mort et un nombre indéterminé de blessés.