NOUVELLES
10/09/2016 07:11 EDT | Actualisé 11/09/2017 01:12 EDT

Mondial-2018: la Fifa a reçu des "garanties" de la Russie pour le stade de Saint-Pétersbourg

La Fifa affirme avoir obtenu des "garanties" de la part des autorités russes concernant le respect des délais de construction du stade de Saint-Pétersbourg, qui doit accueillir une demi-finale du Mondial-2018.

"Nous avons reçu de nouvelles garanties de la part du gouvernement qui a assuré que le stade serait prêt d'ici à la fin de l'année", a déclaré Colin Smith, directeur des compétitions de la Fifa.

"Nous sommes satisfaits de la progression des travaux du stade", a-t-il ajouté.

A l'arrêt depuis mi-juillet à cause d'un conflit entre son ancien maître d'oeuvre et les autorités locales, la construction du stade de 68.000 places a repris après la nomination d'un nouveau constructeur, l'entreprise russe Metrostroï.

Vainqueur d'un appel d'offre organisé dans l'urgence, Metrostroï assure que le stade sera malgré tout livré à la date prévue, le 26 décembre prochain.

Commencée en 2007 pour un budget initialement estimé à 6,9 milliards de roubles, la construction du stade devra s'établir finalement à 39,2 milliards de roubles (545,7 millions d'euros), un prix qui aurait fait de lui l'un des stades les plus chers du monde, si la monnaie russe ne s'était pas effondrée dans le sillage des cours du pétrole.

Trois autres villes-hôtes -- Saransk, Rostov-sur-le-Don et Kaliningrad -- doivent également être inspectées par la commission de la Fifa.

mak/all/adc