NOUVELLES
10/09/2016 14:04 EDT | Actualisé 11/09/2017 01:12 EDT

John Hinckley, l'homme qui a tenté d'assassiner Reagan, est libéré

WASHINGTON — L'homme qui a tenté d'assassiner l'ex-président américain Ronald Reagan, John Hinckley, a été libéré de l'hôpital psychiatrique de Washington où il était détenu, samedi.

Trente-cinq ans après les tirs qui ont mené à son emprisonnement, John Hinckley, aujourd'hui âgé de 61 ans, vivra dans la résidence de sa mère, à Williamsburg, et devra respecter de nombreuses conditions.

Un journaliste de l'Associated Press a aperçu une voiture de location quitter la résidence des Hinckley vers 14h30 samedi. Des agents de la police du secteur de Kingsmill ont écarté les journalistes qui s'attroupaient.

Un juge fédéral a statué, à la fin juillet, que John Hinckley ne représentait plus un danger pour lui-même ni pour le public.

L'avocat de longue date de l'homme libéré a affirmé samedi qu'il était convaincu que ce dernier deviendrait un citoyen dont la société sera «fière».

John Hinckley avait déjà fait plusieurs séjours de longue durée à Williamsburg dans le but de se préparer à la transition qui s'amorce pour lui.