Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Prix du récit Radio-Canada 2016 : les textes préférés des lecteurs

Il ne reste que 20 récits en lice pour le Prix du récit Radio-Canada 2016. En attendant de connaître les cinq finalistes (le 14 septembre), voici qui, selon nos lecteurs, mérite le prix. Êtes-vous d'accord avec leurs choix?

Katia Belkhodja est née en Algérie en 1986 et a immigré au Québec à l'âge de 9 ans. Elle enseigne la littérature au collégial et a publié deux romans aux éditions XYZ : La peau des doigts (2008) et La marchande de sable (2015).

Jean-François Caron est né à La Pocatière en 1978 et vit à Sainte-Béatrix. Il est détenteur d'une maîtrise en études et création littéraires de l'Université du Québec à Chicoutimi. Il a enseigné le français, a été rédacteur en chef de Voir Saguenay/Alma et de L'Unique, le journal de l'Union des écrivaines et écrivains québécois, et membre du comité de rédaction de Lettres québécoises. Aujourd'hui, il partage son temps entre l'écriture et son travail de conducteur de camions, qui lui permet de sillonner l'Amérique.

Madeleine Dahlem est une auteure fransaskoise qui écrit surtout des textes dramatiques. La Troupe du Jour, théâtre professionnel francophone de la Saskatchewan, a produit trois de ses textes : Foyer, Les vieux péteux et La maculée, ainsi que des courts textes dans ses tournées estivales. En 2015, Les Éditions de la Nouvelle Plume ont publié son premier roman, La voix de mon père/My Father's Voice. En ce moment, Madeleine développe un texte dramatique qui marie la musique à l'inexprimable : Cantate pour légumes. Elle est dans l'année finale d'un contrat triennal avec la FAF (Fédération des aînés fransaskois), qui lui a offert l'opportunité d'interviewer des aînés fransaskois afin d'écrire une pièce célébratoire qui sera jouée par les aînés des communautés fransaskoises.

À la fois Canadienne, Française et Espagnole, Yolande Jimenez n'aime pas les frontières, qu'elles soient étatiques ou artistiques. Née en France en 1968, elle a émigré à Sudbury, en Ontario, dans les années 1980, puis à Montréal dans les années 1990, avant de retourner s'installer dans le sud de la France en 2005. Yolande Jimenez s'intéresse à l'interdisciplinarité. Elle a publié deux recueils de poésie aux éditions Prise de parole, Au Sud de tes yeux (1994) et Cette ville où je déambule (2016). Elle a été finaliste du Prix de poésie Radio-Canada 2014 pour Exils cathodiques.

Installée au Québec depuis bientôt sept ans, Caroline Le Gal est libraire. Pendant six ans, elle a travaillé à la Librairie Monet à Montréal et travaille désormais à la Librairie de Verdun. Elle a été chroniqueuse littéraire pour l'émission La librairie francophone sur les ondes de Radio-Canada, et aussi membre du jury du Prix des libraires du Québec quatre ans et présidente du comité de sélection trois ans. Depuis trois ans, Caroline Le Gal coanime l'émission Lectures et châtiments sur les ondes de CIBL, en compagnie de Jeremy Laniel et Patrick Isabelle. Régulièrement, elle anime des tables rondes en librairie et au Salon du livre de Montréal.

Blaise Ndala est né en République démocratique du Congo (ex-Zaïre). Il a quitté son pays en 2003 pour poursuivre des études de droit international en Belgique avant d'émigrer au Canada en 2007. Son premier roman, J'irai danser sur la tombe de Senghor, publié en 2014 aux éditions L'Interligne, a remporté le Prix du livre d'Ottawa 2015, après avoir été finaliste au prix Trillium, au prix Christine Dimitriu-van-Saanen, au prix Le Droit et au prix Émergence - AAOF (Association des auteures et auteurs de l'Ontario français) la même année. Il est par ailleurs auteur de la nouvelle Silence, on crève! parue dans le collectif Dialogues de l'œil aux éditions Neige-galerie en 2015. Après avoir travaillé en Haïti comme représentant d'Avocats sans frontières Canada, Blaise Ndala vient de réintégrer la fonction publique fédérale à Ottawa.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.