Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Mise à jour - Alcool au volant : le député Don McMorris plaide coupable

L'ancien vice-premier ministre de la Saskatchewan Don McMorris a plaidé coupable à une accusation de conduite avec facultés affaiblies devant la Cour provinciale à Regina.

Don McMorris devra verser une amende de 1820 $ et son permis de conduire sera suspendu pendant un an. La teneur en alcool dans son sang était deux fois et demie plus élevée que permise derrière le volant. Visiblement ému, Don McMorris a tenu à s'excuser lors d'une déclarationà sa sortie de Cour.

Celui qui était aussi le ministre responsable de la Régie des alcools et des jeux de hasard de la province était au volant d'une voiture gouvernementale au moment des faits qui lui sont reprochés. Il retournait chez lui dans la région de Fort Qu'Appelle lorsqu'il a été arrêté le 5 août dernier dans une zone de construction près de White City, une communauté située à environ 10 kilomètres à l'est de Regina.

M. McMorris a quitté le caucus gouvernemental pour régler les conséquences judiciaires des accusations et a promis de commencer un programme d'aide psychologique. Il s'est excusé auprès de ses concitoyens, affirmant qu'il regrettait ses actions. À la suite de sa démission, le premier ministre Brad Wall s'est dit déçu par les actions de M. McMorris. La Saskatchewan est la province canadienne avec le plus grand nombre d'infractions de conduite avec facultés affaiblies.

Il occupait également le poste de ministre responsable des Investissements de la Couronne, de la Commission de la fonction publique et de l'Initiative de rationalisation de la Saskatchewan. Don McMorris, 55 ans, reste le député provincial d'Indian Head-Milestone, une circonscription rurale du sud-est de la Saskatchewan, où il est élu depuis 1999.

Un Don McMorris émotif a plaidé coupable ce matin. #rcskpic.twitter.com/CNzQCQ7s2Q

- Patrick Foucault (@PatFoucault) September 7, 2016

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.