Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le lien entre le virus Zika et les malformations cérébrales se confirme, selon l'OMS

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a estimé mercredi, après avoir examiné les recherches médicales effectuées depuis plusieurs mois, que le virus Zika était « l'explication la plus vraisemblable » à certaines malformations cérébrales diagnostiquées chez des nouveau-nés et à certains cas de syndrome de Guillain-Barré.

« L'explication la plus vraisemblable des éléments dont nous disposons concernant les foyers de contamination par le virus Zika et les cas de microcéphalie est que la contamination par le virus Zika durant la grossesse est une cause de malformations congénitales du cerveau, parmi lesquelles la microcéphalie », a déclaré l'OMS dans son dernier compte rendu en date sur la maladie.

L'OMS ajoute que le virus Zika, transmis par certains moustiques, peut très vraisemblablement, dans certains cas, provoquer le syndrome de Guillain-Barré.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.