Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

«La Graine Brûlée»: le nouveau café le plus original de Montréal! (PHOTOS)

Depuis son ouverture en juillet dernier, La Graine Brûlée ne laisse personne indifférent. Si son nom et son slogan «Chaque graine est unique» ont de quoi faire réagir quiconque déambule sur la rue Sainte-Catherine, dans le Village gai, son décor aux allures de fête foraine et ses produits dérivés incomparables risquent d’en séduire plus d’un!

Surfant sur le succès de leur première entreprise, le café Oui Mais Non dans Villeray, les propriétaires (Mathieu, Marie-Ève, Stéphane et JP) ont eu envie d’un nouveau défi. La première chose qui leur est venue en tête? Le fameux nom.

«On trouvait le jeu de mots encore drôle après quelques semaines, explique JP Loignon, cofondateur des deux cafés. Puis, on s’est dit que ce serait encore plus efficace dans le Village que n’importe où ailleurs».

Le lieu

À la recherche du local idéal, ils sont tombés en amour avec l’espace jadis occupé par le restaurant Five Guys : grande superficie, plafonds très hauts, beaucoup de lumière, des murs pleins de motifs. «En le voyant, on a décidé de jouer la carte des motifs à fond, au lieu d’ouvrir un café à l’esprit sombre, avec des planchers en bois de grange et des lumières tamisées. On voulait un café de la gaieté! Et ça n’a rien à voir avec l’orientation sexuelle.»

La fête

Inspiré par l’endroit, l’équipe a élaboré un concept à thématique foraine. Comptoir au look de cantine mobile, énorme carrousel, tissus à motifs de girafe, ancien wagon de montagne russe à l’entrée, grande roue sur les murs, installations aux allures temporaires (tables à pique-nique, guirlandes de lumière, cabanes où petits et grands peuvent s’isoler), arcades avec jeux vidéo (dont un Super Nintendo) et… une maison hantée dans les toilettes (on vous laisse découvrir la surprise!).

En extra

Créatif au maximum, le quatuor vend également de nombreux produits dérivés : des cartes humoristiques d’artisans montréalais et des objets (tasses, cartes, illustrations, sacs, t-shirts) qu’ils ont eux-mêmes imaginés. Un ensemble conçu pour faire réagir, allant de «Avale, c’est de l’amour», en passant par «Toi, t’es capable d’en prendre combien?»; «J’ai la tête dans l’cul» et «Réveille-toé pis fourre-moé».

Pour tous?

Si le concept éclaté et les couleurs pétillantes gagnent le cœur des petits instantanément, JP Loignon affirme que de nombreux adultes adoptent La Graine Brûlée instantanément… ou l’exècrent. «En entrant, les gens comprennent assez vite s’ils aiment ou pas. Certains marchent de la porte au comptoir avec le sourire, en se disant qu’ils ne comprennent rien, mais qu’ils aiment tout. D’autres grimacent et retournent de bord. C’est clair qu’on ne laisse personne indifférent. Notre café n’est pas aseptisé ni industriel. On prétend être un endroit unique à Montréal, avec une ambiance très prononcée.»

Indépendant, un défi dans le Village

Malgré la présence de cafés indépendants comme De farine et d’eau fraîche, La mie matinale, Panacée et 1000 grammes, le Village gai est dominé par des franchises et reconnu pour faire la vie dure aux commerces indépendants.

Une réalité qui n’effraie pas les jeunes entrepreneurs. «On est porté par une juste part d’insouciance, de foi et de vision qui nous rend très confortables. On n’est pas du genre à faire une analyse de marché conventionnelle pour identifier les besoins d’un quartier ou d’une ville. On avait envie d’ouvrir un autre café, le nom a été trouvé, on s’est dit que son meilleur nid serait dans le Village et on s’est lancé!»

Les voisins

À quelques pas du métro Berri-UQAM, de la Place Dupuis, de l’UQAM, de Radio-Canada et de TVA, La Graine Brûlée compte bien s’investir dans sa communauté. D’abord, en offrant un café gratuit aux étudiants jusqu’au vendredi 9 septembre pour souligner la rentrée.

Puis, en se mêlant à la communauté LGBT du Village. «On a envie d’avoir un char durant la Fierté, mais pas la première année. On ne veut pas se garrocher et faire n’importe quoi. On préfère s’intégrer peu à peu dans la communauté et être sensible à notre environnement.»

Situé au 921, rue Sainte-Catherine Est, le café La Graine Brûlée est ouvert de 7 h à 23 h tous les jours.

«La Graine Brûlée» : le nouveau café le plus original de Montréal
Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.