Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Chefferie du PQ : Cloutier fait le plein de donateurs

QUÉBEC – L’été a été bénéfique pour la campagne de financement d’Alexandre Cloutier. Le meneur dans la course à la chefferie du PQ a creusé son avance sur son plus proche rival, en plus de prendre la tête au chapitre du nombre de donateurs.

La cagnotte d’Alexandre Cloutier est passée de 45 593$ à la fin juillet à 75 877$ au début du mois de septembre, selon les données du Directeur général des élections. De la même façon, le trésor de guerre de Jean-François Lisée est passé de 42 147$ à 67 119$.

De son côté, Martine Ouellet a récolté 46 933$ à ce jour, tandis que Paul St-Pierre Plamondon peut compter sur une cagnotte de 26 566$. Véronique Hivon, qui a dû se retirer de la course fin août pour des raisons de santé, a pour sa part accumulé 45 000$.

Toutefois, c’est surtout le nombre de donateurs qui révèle une nouvelle tendance. Cet été, l’analyste Bryan Breguet comparait Jean-François Lisée au «Bernie Sanders de la course au PQ». En effet, à l’image du candidat défait à l’investiture démocrate aux États-Unis, Jean-François Lisée cumulait de nombreux petits dons.

Ainsi, le député de Rosemont arrivait loin devant avec 427 contributions au mois de juillet, contre 260 dons pour Alexandre Cloutier. La moyenne des dons pour Lisée se situait à 99$, contre 175$ pour Cloutier.

Ces données semblaient accréditer la thèse d’une campagne populaire pour Lisée, contre un appui de l’establishment pour Cloutier.

La situation est toute autre aujourd’hui. Le député de Lac-Saint-Jean a repris le premier rang du nombre de donateurs avec 789 partisans qui ont contribué à sa campagne. Jean-François Lisée suit de près, mais perd la position de tête, avec 729 contributions. De la même façon, le montant moyen des dons est désormais similaire, avec 96$ pour Cloutier et 92$ pour Lisée.

D’ailleurs, Alexandre Cloutier peut se targuer d’avoir déjà reçu plus de dons que lors de la course à la chefferie de l’an dernier. Il avait alors reçu un total de 725 contributions, pour un total de 79 578$.

De son côté, Martine Ouellet a reçu l’appui de 593 donateurs en date du 7 septembre, tandis que Paul St-Pierre Plamondon a obtenu des contributions de 297 électeurs.

En fait, à moins d’un renversement de tendance, PSPP devra mener une campagne très frugale. Sur les 26 566$ amassés à un mois de l’élection du nouveau chef, son équipe doit en verser 20 000$ au PQ pour l’organisation de la course.

INOLTRE SU HUFFPOST

Quatre nuances de bleu : leur démarche référendaire

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.