NOUVELLES
05/09/2016 21:46 EDT | Actualisé 06/09/2017 01:12 EDT

Visite de Netanyahu au Pays-Bas centrée sur la lutte "contre le terrorisme"

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu va effectuer mardi une visite de deux jours aux Pays-Bas centrée sur la lutte contre "la propagation du terrorisme islamique", selon un communiqué de son bureau.

"L'Europe est confrontée au grand défi que constitue la propagation du terrorisme islamique extrémiste (...) Je vais parler avec mes interlocuteurs de la très importante contribution d'Israël à la lutte contre ce terrorisme", a souligné le communiqué.

Au cours de son séjour, M. Netanyahu doit rencontrer son homologue néerlandais Mark Rutte, des membres du commission des affaires étrangères du Parlement ainsi que le roi Willem-Alexander.

Peu avant cette visite, un responsable israélien a annoncé que pour la première fois Israël avait accepté d'accueillir "prochainement" un "groupe de travail" de la Cour pénale internationale (CPI), dont le siège est à La Haye.

La CPI est appelée à décider si elle ouvre ou non une enquête pour crimes de guerre lors de l'offensive menée par Israël contre le mouvement islamiste palestinien Hamas dans la bande de Gaza en 2014.

La guerre de juillet-août 2014 entre Israël d'une part et le Hamas et ses alliés d'autre part a été la plus longue et la plus dévastatrice des trois guerres dans la bande de Gaza depuis 2008.

Elle a tué 2.251 personnes côté palestinien, dont 551 enfants, selon l'ONU. Côté israélien, elle a fait 73 morts, dont 67 soldats, et environ 1.600 blessés, d'après l'ONU.

Israéliens et Palestiniens s'accusent mutuellement de crimes de guerre, Israël pour avoir fait un usage disproportionné et indiscriminé de la force, le Hamas pour avoir lancé des roquettes sur les populations civiles et s'être servi des civils de Gaza comme boucliers humains

jlr/hj