NOUVELLES
06/09/2016 10:52 EDT | Actualisé 07/09/2017 01:12 EDT

Vincent Biron présente son film à Venise et fait connaissance avec la police locale

Le cinéaste québécois Vincent Biron présente mardi à la 73e Mostra de Venise son premier film, Prank, qui se trouve en compétition dans la section Semaine internationale de la critique.

La Mostra, « c'est le plus vieux festival de cinéma au monde », lance le cinéaste, encore sous le charme de se retrouver au célèbre festival italien.

Il est également fier de présenter son premier film dans un festival d'envergure. « Il y a une satisfaction de faire quelque chose par soi-même et à le faire aller très loin. »

(Source : FunFilm Distribution)

Prank, « c'est l'histoire de Stephie, un garçon solitaire qui découvre la vie et l'amitié avec un groupe de jeunes malfrats qui s'amusent à faire des mauvais coups », résume le cinéaste.

Pour Prank, Vincent Biron s'est indirectement inspiré de la scabreuse série et des films Jackass.

Profiter de la Mostra

Entre deux entrevues accordées à des journalistes afin de mieux faire connaître son long-métrage, Vincent Biron tente le plus possible d'aller voir des films, de profiter de cette « chance de voir des films incroyables en primeur et des cinéastes qui m'excitent beaucoup », dont Arrival, de Denis Villeneuve.

Aussi, afin de mieux mesurer la compétition, il a essayé de voir tous les autres films auxquels Prank fait face dans la section de la semaine internationale de la critique.

À l'image des propos véhiculés dans Prank, l'équipe de production du film a tenté de le promouvoir à la Mostra de Venise, mais les carabiniers italiens ont peu apprécié l'humour cru de l'affiche qui avait été posée.

Vincent Biron ne tient pas coûte que coûte à ce que son film soit récompensé par la Mostra, mais plutôt « qu'il trouve son public », et ce sur tous les marchés.

Le film Prank, qui sera présenté au TIFF du 8 au 18 septembre, sortira en salle le 28 octobre prochain.