NOUVELLES
06/09/2016 02:55 EDT | Actualisé 07/09/2017 01:12 EDT

Un réseau de passeurs de migrants démantelé en Italie

Les autorités italiennes et européennes ont annoncé mardi le démantèlement d'un réseau de passeurs soupçonnés d'avoir organisé le transport d'au moins 200 migrants depuis la Hongrie vers d'autres pays européens.

Au total, 16 personnes ont été arrêtées et cinq autres sont encore recherchées, selon des communiqués de la police italienne ainsi que d'Europol et Eurojust, les unités de coopération policière et judiciaire au sein de l'Union européenne.

Les suspects, essentiellement syriens mais aussi algériens, égyptiens, libanais et tunisiens, résident pour la plupart dans la province de Côme, dans le nord de l'Italie, et sont poursuivis pour aide à l'immigration clandestine.

Le groupe gérait un réseaux de dizaines de voitures qui, pour 500 euros par personne, se proposaient d'emmener les migrants, essentiellement syriens, depuis la Hongrie ou l'Italie vers l'Autriche, l'Allemagne et la France.

Au moins 200 personnes ont utilisé ce réseau entre décembre 2014 et mai 2016, selon la police italienne, qui a mené de nombreuses perquisitions.

Selon Europol et Eurojust, "une quantité importante de biens et d'argent" a été saisie lors de ces perquisitions.

L'enquête avait débuté en septembre 2015 après l'arrestation en Hongrie d'un Italien qui transportait plusieurs migrants dans son véhicule.

ljm/fcc/prh