NOUVELLES
06/09/2016 14:26 EDT | Actualisé 07/09/2017 01:12 EDT

Revente de billets: Patrick Hickey refuse de collaborer avec la police

RIO DE JANEIRO — Un dirigeant olympique haut-placé refuse de réponse aux questions de la police en rapport avec une histoire alléguée de revente de billets durant les Jeux de Rio, le mois dernier.

Les autorités ont révélé que le président du comité olympique irlandais, Patrick Hickey, ne collaborait pas à l'enquête. Hickey n'a pas répondu aux questions des journalistes en sortant du poste de police de Rio.

Hickey a été emprisonné durant les Jeux olympiques. Il a été libéré la semaine dernière après qu'un juge eut déterminé qu'il ne représentait pas un risque pour l'enquête. Son passeport a été confisqué et il doit demeurer au Brésil jusqu'à ce que l'enquête soit complétée.

La police soutient que Hickey a conspiré avec un homme d'affaires pour transférer illégalement des billets à un vendeur non-autorisé qui en faisait la revente à un prix élevé.

Hickey a temporairement quitté son poste au sein du Comité olympique international.