NOUVELLES
06/09/2016 15:09 EDT | Actualisé 07/09/2017 01:12 EDT

Libye: la composition du gouvernement d'union au centre de discussions à Tunis

Les membres du dialogue politique libyen, réunis à Tunis sous l'égide de l'ONU, se sont entretenus mardi de la composition contestée du gouvernement d'union, ont indiqué à l'AFP plusieurs participants.

"Le principal problème, le principal défi devant nous est la formation du gouvernement d'entente nationale et (son) approbation ultérieure par la Chambre des représentants", a dit lors d'une conférence de presse l'émissaire de l'ONU pour la Libye, Martin Kobler.

"Des ministres doivent être changés pour avoir une équipe qui représente toutes les parties libyennes", a de son côté affirmé à l'AFP sous couvert d'anonymat le responsable d'un parti libyen participant à ces pourparlers.

Un gouvernement d'union nationale (GNA) dirigé par Fayez al-Sarraj s'est installé au printemps à Tripoli mais il peine encore à asseoir son pouvoir à l'échelle de tout le pays, notamment en raison de l'opposition d'une autorité politique rivale basée dans l'Est.

Le Parlement libyen, également basé dans l'Est et proche de ce gouvernement rival, a refusé le 22 août de lui accorder sa confiance. Le Parlement lui a cependant donné une "dernière chance" pour qu'il propose un nouveau cabinet.

Selon Jamel Achour, président du bureau politique du parti libyen Al-Watan, "nous avons besoin d'un gouvernement capable de résoudre les problèmes et qui en même temps satisfasse toutes les factions libyennes".

M. al-Sarraj a pris part aux discussions, tout comme des représentants des autorités de l'Est.

L'objectif de ces pourparlers qui se sont tenus lundi et mardi à Tunis sous l'égide de l'ONU est d'avancer dans la mise en oeuvre de l'accord interlibyen signé fin 2015 au Maroc, afin de sortir le pays du chaos dans lequel il est plongé à la suite de la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011.

Ils interviennent alors que les forces du GNA combattent les derniers membres du groupe Etat islamique (EI) encore présents à Syrte, à 450 km à l'est de Tripoli.

kl-ak/iba/juf