NOUVELLES
06/09/2016 07:57 EDT | Actualisé 07/09/2017 01:12 EDT

Les Panthers misent sur deux quarts recrues; les Broncos sont transformés

DENVER — Cam Newton et Von Miller n'ont pas l'intention de s'attarder sur le film du Super Bowl 50 alors qu'ils se préparent pour le match entre les Panthers de la Caroline et les Broncos de Denver qui donnera le coup d'envoi de la saison de la NFL, jeudi soir.

Les Panthers ne tiennent pas vraiment à revivre ce cauchemar, et les Broncos ne souhaitent pas vivre dans le passé.

En outre, «ce sont deux équipes complètement différentes», a expliqué Newton.

Pas exactement.

Dix-huit des 22 partants des Panthers sont de retour. Les Broncos en comptent seulement 13.

La tertiaire des Panthers a vécu des changements avec un nouveau demi de sureté partant en Tre Boston et deux demis de coin recrue en James Bradberry et Daryl Worley.

«Je ne les considère pas comme des recrues, a toutefois prévenu le receveur Emmanuel Sanders des Broncos. Je vais les considérer comme s'il s'agissait de Darrelle Revis et Richard Sherman.»

Il faut aussi compter sur le retour du receveur étoile Kelvin Benjamin, qui a raté la dernière saison en raison d'une blessure au genou, et sur le demi offensif Jonathan Stewart, limité à des gains de 29 verges en 12 courses au Super Bowl.

La force de la défensive des Panthers repose sur sa redoutable ligne défensive (joueurs de ligne et secondeurs), de sorte que le demi de coin vedette Josh Norman n'était plus indispensable. Il a signé avec les Redskins de Washington.

Le spécialiste pour faire pression sur le quart Jared Allen a pris sa retraite, mais son remplaçant, Kony Ealy, a été l'un des rares à se mettre en lumière dans le camp des Panthers lors de la misérable défaite de 24-10 face aux Broncos il y a sept mois. Il a fait la vie dure à Peyton Manning en le plaquant trois fois derrière sa ligne de mêlée, lui a fait perdre le ballon une fois, a recouvré un échappé et il a réalisé une interception.

Les Broncos peuvent certes s'inspirer un peu plus de leur performance au Super Bowl, mais ils préfèrent aussi regarder en avant.

«Ils (les Panthers) comptent sur le retour de 18 de leurs partants, ils ont le même personnel d'entraîneurs et les mêmes joueurs, a déclaré le secondeur Brandon Marshall des Broncos. Je pense que vous pouvez apprendre beaucoup de ce match, mais ce serait stupide de penser qu'ils vont exécuter les mêmes jeux.»

De toute façon, les Broncos ont fait de leur mieux pour tourner la page après leur triomphe au Super Bowl.

La seule bague de championnat incrustée de diamants qu'il sera possible de voir dans l'entourage de l'équipe est celle exposée dans la grande vitrine des trophées dans le hall, à la place du trophée Lombardi exposé ailleurs dans la ville cette semaine.

«Nous faisons table rase, a déclaré l'entraîneur Gary Kubiak des Broncos. C'est une nouvelle équipe, une nouvelle année, une nouvelle saison. Nous sommes en train d'étudier ce qu'ils ont fait cette année, je suis sûr qu'ils font la même chose. Nous devons rester concentrés sur le moment présent. Pour être honnête, nous n'en parlons pas du tout (de la conquête du Super Bowl).»

Manning a pris sa retraite après avoir remporté son deuxième Super Bowl, et son réserviste de longue date Brock Osweiler, qui a entrepris sept matchs la saison dernière, a quitté Denver 48 heures plus tard lorsqu'il a accepté l'offre de 72 millions $ US des Texans de Houston.

Malik Jackson, qui a recouvré le ballon échappé par Newton dans la zone des buts pour le premier touché défensif des Broncos en six participations au Super Bowl, et le secondeur Danny Trevathan ont également décroché le gros lot sur le marché de l'autonomie. Ils ont été remplacés par les vétérans Jared Crick et Todd Davis.

Le directeur général John Elway a profondément modifié son offensive, se débarrassant de ses deux ailiers rapprochés et de trois joueurs de ligne. Il en a rétrogradé un quatrième, le bloqueur à droite Michael Schofield, qui a finalement retrouvé une place dans la formation partante comme garde à droite en raison des blessures au camp d'entraînement.

Les ailiers rapprochés Vernon Davis et Owen Daniels ont quitté (au profit de Virgil Green et Jeff Heuerman), et il en va de même pour les joueurs de ligne Ryan Harris, Evan Mathis et Louis Vasquez, remplacés par Russell Okung, Max Garcia et Donald Stephenson.

Et Elway ne s'est pas arrêté là.

Il a également remplacé son spécialiste des longues remises, Aaron Brewer, et son botteur Britton Colquitt. Leurs remplaçants sont Casey Kreiter et Riley Dixon, deux novices dans la NFL qui feront leur début en saison régulière, jeudi soir, quand le quart-arrière des Broncos, Trevor Siemian, effectuera son premier départ chez les professionnels.