NOUVELLES
05/09/2016 23:37 EDT | Actualisé 06/09/2017 01:12 EDT

France: l'été meurtrier se poursuit à Marseille, deux nouveaux homicides

Deux hommes ont été tués lundi soir à l'arme automatique dans un bar du centre de Marseille, dans le sud-est de la France, fréquent théâtre de règlements de compte liés à la drogue, a-t-on appris de source policière.

Ces homicides portent à 26 le nombre de personnes tuées par balles à Marseille et dans ses alentours depuis le début de l'année, dont 24 morts liées au trafic de drogue, selon un décompte de l'AFP.

Selon un bilan des autorités ne comprenant que les homicides liés au narco-banditisme, 17 personnes avaient été tuées en 2013, 18 en 2014 et 19 en 2015 dans cette région.

L'été 2016 est particulièrement sanglant puisque dix personnes ont été abattues dans la cité portuaire et ses environs depuis le 7 août.

Le dernier épisode meurtrier a eu lieu lundi vers 23H00 (21H00 GMT) quand deux personnes ont ouvert le feu à quatre reprises dans un bar du centre de la ville, a indiqué le procureur de la République de Marseille Xavier Tarabeux.

Elles ont tué Patrick Esposito, un homme de 41 ans "connu" de la police et le patron du bar, âgé de 41 ans et lui inconnu des services de police, a expliqué le magistrat, pour qui il s'agit vraisemblablement d'"une affaire de représailles dans le banditisme marseillais".

Les autorités imputent en partie la recrudescence des règlements de compte à la multiplication des opérations de démantèlement des réseaux de trafic de drogue, implantés dans les cités des quartiers populaires de la ville et en forte concurrence.

tlg-fbe/chp/rap