NOUVELLES
06/09/2016 09:07 EDT | Actualisé 07/09/2017 01:12 EDT

Des difficultés à l'atterrissage à l'origine d'un accident d'un avion d'Emirates (rapport)

Des difficultés à l'atterrissage sont à l'origine de l'accident d'un avion d'Emirates qui a pris feu après avoir heurté la piste à l'aéroport de Dubaï début août, selon un rapport préliminaire publié mardi.

Le rapport, publié par l'Autorité générale de l'aviation civile, précise que le Boeing 777-300 de la compagnie Emirates a heurté la piste après avoir tenté de décoller à la suite d'une vaine tentative d'atterrissage.

Le 3 août, l'avion, qui venait d'Inde, a pris feu à l'atterrissage à Dubaï avec 300 personnes à bord, évacuées saines et sauves. Un pompier a péri lors des opérations de secours.

Selon le rapport, au moment où l'appareil touchait le sol, son système informatique a averti le commandant de bord qu'il ne pouvait pas atterrir. Ce dernier a alors commencé à décoller après avoir obtenu le feu vert de la tour de contrôle, mais il a dû reprendre aussitôt la descente. "L'appareil a alors heurté la piste" et glissé sur une distance de quelque 800 mètres, précise le texte.

Un rapport final sur cet accident doit être publié à une date ultérieure non précisée.

Outre les 18 membres d'équipage, l'appareil transportait 282 passagers, dont notamment 220 indiens, 24 britanniques et 11 émiratis, d'après Emirates, propriété de l'émirat de Dubaï.

kam/tm/tp