NOUVELLES
06/09/2016 19:44 EDT | Actualisé 07/09/2017 01:12 EDT

Colombie: accord sur la démobilisation des mineurs combattant pour les Farc

Le gouvernement colombien et les Farc ont annoncé mardi avoir trouvé un accord concernant les modalités de démobilisation des mineurs qui se trouvent encore dans les rangs de la guérilla, dans le cadre de l'accord de paix.

"Une équipe constituée par du personnel du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et de deux délégués d'organisations sociales coordonnera les opérations", ont déclaré dans un communiqué commun les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc, marxistes) et le gouvernement colombien.

Conformément à l'accord conclu le 15 mai, les mineurs combattants qui se trouvent encore dans les rangs de la guérilla doivent commencer à quitter samedi les camps rebelles.

"A l'endroit où ils sortiront, le CICR procédera d'abord à une évaluation de la santé physique et mentale de ces mineurs, vérifiera leurs identités et leurs informations personnelles", ont-ils ajouté.

Selon ce protocole d'accord, ils seront ensuite remis à "une équipe qui comprendra des membres de l'UNICEF" afin de les soumettra ensuite à "une deuxième évaluation physique et psychique". Après cette phase, commenceront "les activités destinées à préparer leur réinsertion sociale".

Le gouvernement de Juan Manuel Santos y les Farcs ont assuré vendredi que toutes les phases de ce processus se feront "dans l'intérêt supérieur de l'enfant ou de l'adolescent"".

Début février, la guérilla avait annoncé qu'elle renonçait à enrôler des mineurs de moins de 18 ans, un an après une annonce similaire concernant les moins de 17 ans.

Les Farc ont toujours nié recruter des enfants soldats, préférant arguer qu'elles prenaient en charge des orphelins et des victimes de violences.

L'accord de paix conclu avec les Farc le 24 août après d'âpres négociations délocalisées à La Havane depuis novembre 2012, doit être signé le 26 septembre par le chef de l'Etat et par le leader suprême de la guérilla, Rodrigo Londoño, plus connu sous ses noms de guerre Timoleon Jiménez ou Timochenko.

Il mettra fin à 52 ans d'un conflit armé meurtrier avec la plus importante guérilla de Colombie.

rd/val/juf/pyv