Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Ces photos des festivaliers quittant Burning Man ne donnent pas du tout envie d'y aller (PHOTOS)

Les installations spectaculaires et les costumes hors-norme du festival Burning Man, qui s'est tenu ce week-end, font rêver les internautes qui n'ont pas la possibilité d'y aller. Installé en plein désert du Nevada, ce rassemblement réunit jusqu'à 70.000 personnes dans une véritable ville temporaire baptisée Black Rock City.

Et qui dit désert, dit pas de transport en commun, ni même de vraie route. Et quand 70 000 personnes tentent de quitter la "Playa" (le nom de la grande plaine désertique où se tient l'événement), elles doivent prendre leur mal en patience, en témoigne cette photo, publiée sur Instagram lundi 5 septembre:

Burning Man Exodus #burningman #blackrockcity

Une photo publiée par Josiah Roe (@josiahq) le

Si les embouteillages monstres à la sortie de Burning Man sont monnaie courante, comme le rappelle Mashable (un compte Twitter d'info trafic a même été créé), la situation était encore pire cette année, à cause de la disparition d'une adolescente de 17 ans. Selon le journal local Reno Gazette-Journal, la porte de sortie du festival a été fermée le temps de la retrouver, créant jusqu'à 9 heures d'attente pour les festivaliers sur le départ.

Un d'entre eux, cité par le journal, a compté 18 rangées de voitures s'étalant sur plus de 2 kilomètres dimanche après-midi. Les visiteurs de Black Rock City sur le départ ont pris leur mal en patience et partagés leur attente sur les réseaux sociaux, à l'aide du hashtag #BurningManExodus (l'exode de Burning Man):

Pulse #4. #superboring #campboring #burningman #brc #burningmanexodus

Une photo publiée par Camp Boring (@campboring) le

L'année prochaine, les festivaliers qui en ont marre des bouchons pourront toujours prendre l'avion, et atterrir sur l'aéroport temporaire situé sur le site du festival:

Another Burn survived with sun rays on our backs and smiles on our faces. #burningman2016

Une photo publiée par Séyi Omolabi (@shayallday88) le

INOLTRE SU HUFFPOST

Jim Urquhart / Reuters
Jim Urquhart / Reuters
Jim Urquhart / Reuters
Jim Urquhart / Reuters
Jim Urquhart / Reuters
Jim Urquhart / Reuters
accidentalhobo Instagram
hmacpherson77 Instagram
tkanzaveli Instagram
dougdoddphoto Instagram
uncle_sven Instagram
Jim Urquhart / Reuters
Jim Urquhart / Reuters
Jim Urquhart / Reuters
Jim Urquhart / Reuters
Jim Urquhart / Reuters
Jim Urquhart / Reuters
Jim Urquhart / Reuters
Jim Urquhart / Reuters
Jim Urquhart / Reuters
Jim Urquhart / Reuters
Jim Urquhart / Reuters
Jim Urquhart / Reuters
Jim Urquhart / Reuters
Jim Urquhart / Reuters
Jim Urquhart / Reuters
Jim Urquhart / Reuters
Jim Urquhart / Reuters
Jim Urquhart / Reuters
Jim Urquhart / Reuters
Jim Urquhart / Reuters
Jim Urquhart / Reuters
Jim Urquhart / Reuters
Jim Urquhart / Reuters
Jim Urquhart / Reuters
Jim Urquhart / Reuters
Jim Urquhart / Reuters
Jim Urquhart / Reuters
Jim Urquhart / Reuters
Jim Urquhart / Reuters
Jim Urquhart / Reuters
Jim Urquhart / Reuters
Jim Urquhart / Reuters
waz_up_nat Instagram
aladin_sane_ Instagram

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.