NOUVELLES
06/09/2016 08:28 EDT | Actualisé 07/09/2017 01:12 EDT

Beaucoup de nouveaux invités arriveront dans nos salons dès lundi

MONTRÉAL — On se console rapidement de la fin de l'été quand on sait que l'automne nous apportera tout un éventail d'histoires, drôles ou tristes, et d'aventures qui meubleront nos soirées. Nous retrouverons nos personnages préférés et ferons connaissance avec de nouveaux venus, tant à Radio-Canada qu'à TVA, à compter du lundi 12 septembre au jeudi 15 septembre.

À Radio-Canada, outre «L'auberge du chien noir» (lundi, 20h), «Unité 9» (mardi, 20h), «Mémoires vives» (mardi, 21h), s'ajoute «District 31» avec Gildor Roy et Hélène Florent, du lundi au jeudi, 19h, qui nous plonge dans le quotidien d'un poste de police. Puis, le lundi, 19h30, «Mes petits malheurs» axé sur l'adolescence de Jeffy (Antoine Marchand-Gagnon), dans les années 1980, fils d'un père médecin et d'une mère dévouée à sa famille. Le lundi, 21h, l'auteur Serge Boucher vient allumer des «Feux» à notre imagination alors que certaines réminiscences d'un drame sèment l'inconfort chez Maude Guérin et dans son entourage. Et dans «Les Simone», le mercredi, 21h30, Maxim (Anne-Élisabeth Bossé) balance tout par-dessus bord et s'installe à Montréal, où elle se cherche une vie qui lui convient vraiment.

Du côté de TVA, la semaine sera tout aussi occupée. «L'Échappée» (lundi, 20h), c'est Brigitte (Julie Perreault) qui revient dans son village pour le mariage de sa fille (Charlotte Aubin), qu'elle avait confiée à sa sœur, Noémie (Anick Lemay). Suivra, à 21h, «L'Imposteur». Marc-André Grondin vivra sur une corde raide, entre deux identités: un ex-prisonnier réduit à la pauvreté qu'un événement fortuit transformera en homme riche et respecté. Ces deux nouveautés s'ajoutent à «Boomerang» (lundi, 19h30), «O'» (mardi, 21h), «Au secours de Béatrice» (mercredi, 20h) et «Complexe G» (mercredi, 21h).

World Trade Center: la plaie toujours béante

Ce dimanche, le 11 septembre, il y aura 15 ans, jour pour jour, que l'inimaginable s'est produit lorsqu'un avion a foncé dans une tour du World Trade Center, semant consternation, incrédulité et hébétude parmi les citoyens pressant le pas vers leur lieu de travail. Bien qu'on ait vu la scène se produire, on avait peine à y croire.

Pour souligner cette tragédie qui aura stigmatisé le 21e siècle, Télé-Québec présente, ce dimanche, 21h, «102 minutes qui ont changé le monde», un documentaire d'un peu plus d'une heure vingt, qui nous replonge dans l'irréalité de ce matin de septembre, alors qu'on peut voir, minute après minute, le déroulement du cauchemar. Comment secourir les personnes coincées au 80e étage? Autres moments insoutenables vécus avec les New-Yorkais: lorsque les tours s'effondrent à quelques minutes d'intervalle, on voit les témoins malgré eux, désemparés, incrédules, paniqués. Les piétons choqués, tels des fantômes, marchent dans les rues submergées de cendre, des scènes dignes d'un «thriller».

On se croirait spectateur d'un film fantastique dans lequel un oiseau de malheur vient d'enclencher le processus de la fin du monde. Mais, il y a 15 ans, c'était la triste réalité. Et depuis, les attaques visent essentiellement les personnes. 

Tous craignaient «Dédé» Desjardins

Claude Poirier, véritable encyclopédie de l'aspect «délinquant» du Québec, se souvient, le lundi 12 septembre, 22h, à Investigation, de l'époque de la fourberie du dirigeant de la FTQ Construction, durant les années 1960-70. Il fut retrouvé assassiné par balles (11 balles, dont 6 dans la tête), dans un terrain de stationnement du nord de la ville. Proche de Maurice «Mom» Boucher, André Desjardins figurait aussi au tableau des criminels. Personnalité imposante, il aimait dominer et ne se gênait pas pour contourner les règles. Il est devenu prêteur usuraire, a vécu quatre ans en République dominicaine, puis a terminé sa vie de la même façon qu'il l'a vécue, comme le raconte «Claude Poirier: secrets judiciaires / Le meurtre d'André "Dédé" Desjardins».

Étienne Boulay, Pierre-Yves Lord et Maxim Martin, trois jeunes papas craignant de ne pas être à la hauteur, ont mis leurs peurs en commun, histoire de se donner des trucs pour les surmonter. Intéressant de constater que dans leur nouveau rôle, les jeunes hommes deviennent des «Papas à 100 %» ou du moins, souhaitent y parvenir. Donc, dotés de leurs nouvelles responsabilités, les pères deviennent plus soucieux de la sécurité en général. Le trio s'échange des recettes pour contrer les peurs d'enfants et veiller à leur bien-être sans devenir envahissant. À Canal Vie, le mercredi 14 septembre, 19h.

On peut remarquer que plusieurs chaînes de télévision ont inscrit à leur grille, cet automne, une émission consacrée aux animaux. Une loi provinciale protège d'ailleurs le bien-être des bêtes. À Télé-Québec, le lundi 12 septembre, 21h, à "Faut en parler", il est question de «Nos animaux de la honte», ceux qu'on abandonne, car le Québec est champion à ce chapitre. Heureusement, il y a des individus qui travaillent à leur porter secours. Mais comment assure-t-on un avenir meilleur à des animaux abandonnés et maltraités?

À RADIO-CANADA: La nouvelle saison de «Découverte», ce dimanche, 18h30, animée par Charles Tisseyre débute avec, entre autres, un reportage sur un sujet chaud de l'heure: les pitbulls. Et, après le spectacle d'«Ariane Moffatt: 22h22 aux Francofolies de Montréal» à 19h30, suivra la dernière de «Déjà dimanche!», à 21h, qui termine la saison avec un prélude des prochains prix Gémeaux.

À TVA: La populaire Caitlyn Jenner sera présente sur le plateau du «Banquier», en compagnie de Julie Snyder, pour évoquer sa participation aux Jeux olympiques de Montréal il y a 40 ans. Un duplex, en direct de la Californie, permettra également un échange avec Nadia Comaneci, qui avait ébloui le monde entier avec une note parfaite aux Jeux olympiques de 1976. Pour l'occasion, parmi les beautés, on reconnaîtra Greg Joy, Marcel Jobin, Nathalie Lambert, Annie Pelletier, Alexandre Bilodeau, Marc Gagnon et Sylvie Fréchette, ce dimanche, 19h30.

À TÉLÉ-QUÉBEC: Le poids, préoccupation, sinon obsession d'une grande partie de la population. L'obésité concerne plus de 60 pour cent des Canadiens. On dénonce les magazines qui véhiculent des images «photoshopées» façonnant des corps parfaits pour leurrer les individus. Puis, de la diète sévère à l'anorexie, il n'y a qu'un pas que plusieurs personnes ont franchi. Au-delà des livres en trop, le poids est un problème complexe abordé à «30 secondes pour sauver le monde», le jeudi 15 septembre, 20h.

À TV5: Ce dimanche, 20h, Daniel Auteuil devient un neurochirurgien en couple avec Lucie depuis toujours. Menant une vie tranquille, il est un jour troublé par Lou, une jeune fille qui cherche à attirer son attention et y parvient. Mais quel est le but de cette Lou?

À TÉLÉTOON (la nuit): De nouveaux exploits de Jocelyne Top-Model, Rona, Pol Poirier, Claire Voyante, et combien d'autres personnages reprendront vie en même temps que «Les Grandes Gueules s'animent!», le vendredi 16 septembre, 22h30.