POLITIQUE
04/09/2016 09:34 EDT | Actualisé 04/09/2016 09:36 EDT

Québec solidaire souhaite interdire les sacs en plastique partout au Québec

Justin Sullivan via Getty Images
SAN FRANCISCO - JUNE 02: A cashier bags groceries in plastic bags at Nijiya Market June 2, 2010 in San Francisco, California. California may become the first state in the nation to ban plastic bags from grocery and convenience stores. In addition to the ban, consumers would be charged 5 cents per paper bag if they do not bring their own reusable bags. Assembly bill AB1998 is supported by Gov. Arnold Schwarzengger and is expected to pass an assembly vote this week before moving to the State Senate for a vote later this year. (Photo by Justin Sullivan/Getty Images)

Québec solidaire souhaite bannir l'utilisation des sacs en plastique dans l'ensemble du Québec.

La formation politique a lancé une pétition sur le site de l'Assemblée nationale afin que le gouvernement interdise la distribution des sacs en plastique à usage unique dans les commerces de la province.

La députée Manon Massé, qui a créé la pétition, explique avoir accepté de marrainer cette initiative à la demande de citoyens.

Selon Mme Massé, la transition vers un mode de vie plus écologique passe par un changement d'habitudes et l'interdiction des sacs en plastique, tout comme la consigne des bouteilles en plastique ou l'amélioration des transports en commun, fait partie de ces gestes qui peuvent être faits au quotidien afin de réduire la quantité de matières qui se retrouvent dans les sites d'enfouissement et le recours au pétrole.

Reconnaissant que Québec solidaire n'a pas testé l'idée auprès des autres partis politiques, la députée de Sainte-Marie_Saint-Jacques a toutefois souligné qu'à compter du 1er janvier 2018, presque la moitié de la population québécoise se verrait interdire l'utilisation des sacs en plastique avec l'adoption de cette mesure par les 82 villes de la Communauté métropolitaine de Montréal et que, une fois ce pas franchi, il serait facile d'appliquer l'interdiction partout dans la province.

Le public a jusqu'au 29 novembre pour signer la pétition de Québec solidaire.

VOIR AUSSI: