NOUVELLES
03/09/2016 18:48 EDT | Actualisé 04/09/2017 01:12 EDT

Venezuela: des généraux nommés pour faire la guerre aux pénuries

Le gouvernement vénézuélien a nommé samedi 18 chefs militaires pour réguler la production, la distribution et la commercialisation de biens de première nécessité, dans le cadre du plan lancé par le président Nicolas Maduro censé lutter contre les pénuries dont souffre le pays.

"Ce semestre nous allons enregistrer des niveaux d'approvisionnements supérieurs à ceux que nous avons présentés au premier semestre, et l'année prochaine, nous aurons une structure pour augmenter la production et améliorer la distribution", a déclaré devant la presse le ministre de la Défense, Vladimir Padrino López, chargé de la "grande mission d'approvisionnement national".

M. Padrino Lopez a choisi plusieurs hauts gradés militaires - dont les noms ont été publiés au Journal officiel - pour contrôler les aliments de base, comme le sucre, le riz, le café ou encore la farine ou le lait et la viande, des médicaments et des produits d'hygiène.

Le plan lancé par le président Maduro a pour objectif de combattre la pénurie de nourriture, qui atteint 80%, selon l'institut Datanalisis.

De nombreux Vénézuéliens doivent faire la queue pendant des heures devant les supermarchés pour acheter les denrées devenues rares.

Le chef de l'Etat fait valoir que les militaires pourront réguler le marché. Il accuse les entreprises privées de contrôler 93% de la distribution des produits de première nécessité et de "pulvériser" tout le système en spéculant.

L'opposition assure elle que le problème réside au niveau de la production, à cause du manque de dollars pour importer les matières nécessaires.

Le Venezuela fait face à une récession économique liée à l'effondrement des prix du pétrole, pourvoyeur de 96% des devises du pays, et le Fonds Monétaire International (FMI) prévoit une inflation de 700% pour 2016.

erc-mis/gm/jpa/gkg