NOUVELLES
03/09/2016 07:45 EDT | Actualisé 03/09/2016 07:45 EDT

La tempête Hermine fait un deuxième mort et remonte vers la côte est

La tempête Hermine a fait samedi une deuxième victime aux Etats-Unis et remontait la côte est avec des vents violents allant jusqu'à 110km/h et une forte houle, qui pourraient encore s'intensifier dimanche.

Hermine pourrait être "proche de la force d'un ouragan" d'ici dimanche, a indiqué le dernier bulletin du centre américain de surveillance des ouragans (NHC).

La tempête a causé la mort samedi d'un chauffeur de camion en Caroline du Nord (est). Le semi-remorque de 18 roues que conduisait l'homme, pour l'instant non identifié, a basculé d'un pont, entraîné par la force des vents, a indiqué le shérif local.

Hermine avait déjà causé la mort vendredi d'un sans-abri en Floride (sud-est) sur lequel un arbre s'était abattu. Elle avait atteint la côte Ouest de la Floride vendredi avec la force d'un ouragan de catégorie 1 sur l'échelle de Saffir-Simpson qui en compte 5.

Rétrogradée en tempête tropicale, elle remonte depuis en direction de la côte Atlantique, gâchant le dernier grand week-end férié de l'été aux Etats-Unis.

Le long de la côte, "la montée des eaux sera accompagnée de grosses vagues dangereuses" depuis la Virginie au sud jusque dans le New Jersey au nord, mettaient en garde les météorologues du NHC.

"Des inondations dangereuses pourraient se produire dans les prochaines heures" sur ce tronçon de côte, poursuit le NHC.

Les autorités des différents Etats concernés ont déclaré l'état d'urgence, qui permet de mobiliser plus rapidement des moyens, dans plusieurs comtés affectés.

A New York, les plages seront fermées dimanche en prévision de l'arrivée d'Hermine, ont averti les autorités locales.

Sur les bords de mer en Virginie, les promeneurs affrontaient les bourrasques de vent pour observer la mer démontée, selon les images de télévision.

Avec également entre 10 et 18 centimètres de précipitations attendus entre la Virginie et la côte Atlantique du Maryland plus au nord d'ici lundi, et un maximum de 10 centimètres plus au nord jusqu'à Long Island, la tempête assombrit un week-end férié de trois jours aux Etats-Unis.

Hermine est le quatrième ouragan de la saison 2016 dans l'Atlantique, et le premier à toucher la Floride depuis onze ans.