NOUVELLES
03/09/2016 08:31 EDT | Actualisé 04/09/2017 01:12 EDT

GP d'Italie - Qualifications: déclarations

Lewis Hamilton (GBR/Mercedes), 56e pole position en F1, dont sept en 2016 et cinq à Monza:

"Je suis très heureux aujourd'hui. On m'a seulement prévenu en arrivant ici que j'avais une chance d'égaler ce record (de Fangio et Senna, cinq pole positions à Monza, ndlr), donc c'était dans un coin de ma tête et j'espérais que cela ne me ralentirait pas. Je me sens fier et honoré d'être à leur niveau, car ils étaient des pilotes incroyables. Je me sentais très bien aujourd'hui, en particulier pendant mon dernier tour (en Q3), la sensation était incroyable. J'ai beaucoup de chance de pouvoir piloter une telle voiture, dans une équipe aussi phénoménale. Je n'ai pas vraiment abîmé mes pneus (en Q2). J'ai juste bloqué mes roues au niveau du premier virage, mais vous verrez que demain en course, tout sera parfait. Le plat sur les pneus est minime, je ne le sens pas vraiment, donc je ne pense pas que ce sera un problème."

Nico Rosberg (GER/Mercedes), 2e temps des qualifications: "L'explication, basique, c'est que Lewis a fait quelques bons tours, et l'une de ses meilleures séances de qualifications depuis longtemps. J'ai fait du bon travail jusqu'à maintenant, c'est plutôt un bon week-end pour moi, mais je n'étais pas assez rapide aujourd'hui, c'est tout. Ce serait super pour moi si je parvenais à signer un bon résultat ici en Italie, et partir de la première ligne est une bonne opportunité. C'est un endroit spécial pour moi, car je me sens un peu italien."

Sebastian Vettel (GER/Ferrari), 3e temps: "Je n'étais pas très content de ma première tentative en Q3, je n'avais pas un bon rythme mais j'ai réussi à me rattraper par la suite. J'étais à la limite dans le dernier virage, j'ai réaccéléré un peu tard et j'ai perdu un peu de motricité. Je n'étais pas aussi rapide qu'en Q2 mais j'ai pu améliorer dans les secteurs suivants. Je suis évidemment ravi de cette deuxième ligne pour l'équipe, même si je ne suis pas complètement satisfait en raison de l'écart avec les Mercedes. Ils sont sur une autre planète, mais qui sait ce qui peut se passer demain en course. Bien sûr, c'est plaisant d'avoir tout ce soutien. L'an dernier, c'était déjà phénoménal et cette année semble encore meilleure. Pour chaque tour que vous faites, le public se lève et nous salue. C'est super de voir tous les drapeaux. Un grand merci à tout le monde autour du circuit, à tous les tifosi. J'espère que nous leur donnerons quelque chose en retour demain."

Propos recueillis en conférence de presse.

dlo/jco