NOUVELLES
03/09/2016 10:07 EDT | Actualisé 04/09/2017 01:12 EDT

Course au PQ: Lisée et Ouellet rétrécissent l'écart les séparant de Cloutier

MONTRÉAL — La députée péquiste Martine Ouellet demeure prudente malgré les résultats du sondage dévoilé samedi qui démontre qu'elle est, parmi les candidats à la chefferie du Parti québécois, la personne ayant fait le plus de gain, soit 11 points, par rapport à la consultation menée en juin dernier. De passage en Mauricie, la députée de Vachon a dit toutefois sentir un engouement pour sa candidature.

Alexandre Cloutier est toujours en tête de la course au leadership du Parti québécois (PQ), même si son avance sur ses trois adversaires se rétrécit, selon le sondage Léger-Le Devoir-Journal de Montréal publié samedi.

Le retrait de la candidate Véronique Hivon semble avoir profité aux candidats Jean-François Lisée et Martine Ouellet.

Ainsi, selon l’enquête réalisée sur internet du 29 août au 1er septembre auprès de 1006 Québécois, Alexandre Cloutier recueille 39 pour cent d’appuis, contre 23 pour cent pour Jean-François Lisée et 18 pour cent pour Martine Ouellet. Paul St-Pierre Plamondon ferme la marche, à un pour cent.

Pour M. Cloutier, il s'agit d'une hausse de 2 pour cent comparativement à un sondage similaire mené à la mi-juin. Mme Ouellet grimpe de 11 pour cent et M. Lisée de 8 pour cent.

À la lumière de ces résultats, Martine Ouellet refuse de s'emballer mais dit voir une grande mobilisation pour elle sur le terrain.

«Je demeure toujours prudente face à ces sondages, qui sont statiques, pris à un certain moment, alors que la situation est en constante évolution, a indiqué Mme Ouellet à La Presse canadienne. Ça change et je le constate. A Trois-Rivières où j'étais ce matin (samedi), la salle était pleine, avec du monde debout, il y avait une centaine de personnes, des gens de tous horizons, des membres d'Option nationale de Trois-Rivières, du Bloc québécois et du PQ bien sûr. Il y a une grande mobilisation que je sens et si je fais la course, c'est pour la gagner» a-t-elle martelé.

Toutefois, un autre volet du sondage démontre que le Parti libéral du Québec (PLQ), à l'échelle provinciale, obtient 34 pour cent des intentions de vote, contre 29 pour cent au Parti québécois, 23 pour cent à la Coalition avenir Québec (CAQ) et 10 pour cent à Québec solidaire (QS).

A ce sujet, Mme Ouellet plaide qu'il y a encore du travail à faire pour «démasquer» ce qu'elle appelle le saccage des services publics par le gouvernement de Philippe Couillard.

Elle retient aussi qu'il y a du travail à faire auprès de l'ensemble des collectivités alors que l'option indépendantiste recueille que 36 pour cent d'appui, et que parmi eux, moins de la moitié souhaite rapidement la tenue d'un référendum.