POLITIQUE
02/09/2016 11:30 EDT

L'industrie de l'asphalte se plaint des contrats qui tardent au MTQ (VIDÉO)

Des producteurs d'asphalte demandent au nouveau ministre des Transports, Laurent Lessard, de faire débloquer plusieurs contrats publics, dont l'exécution est retardée pour diverses raisons. Ils soutiennent même que certaines entreprises risquent de disparaître autrement.

L'association Bitume Québec a rencontré la presse, vendredi à Montréal, pour faire part de ses doléances face au fait que ses membres sont prêts à travailler, mais attendent que les projets suivent leur cours.

Bitume Québec en attribue la faute à la méfiance post-Commission Charbonneau au ministère des Transports, ainsi qu'aux moyens de pression des ingénieurs et à ce qu'il appelle la crise interne au MTQ.

Dans les faits cependant, les ingénieurs du ministère des Transports, qui sont effectivement sans contrat de travail depuis le 31 mars 2015, se limitent à refuser de faire des heures supplémentaires les soirs et les fins de semaine - sauf en cas d'urgence. Ils ne sont pas en grève générale illimitée.

De plus, le ministère des Transports et la Ville de Montréal, par exemple, se sont souvent fait reprocher de mener trop de chantiers en même temps, ce qui cause même des problèmes de circulation dans la région métropolitaine.

Le président de Bitume Québec, Joe Masi, fait toutefois valoir que ses membres travaillent également dans les autres régions du Québec. Il demande donc à M. Lessard de faire débloquer l'exécution des contrats qui tardent à ses yeux.