BIEN-ÊTRE
02/09/2016 01:21 EDT

La mère d'un enfant autiste témoigne de «l'humiliation» subie lors d'un vol EasyJet

The EasyJet G-EZUA - Airbus A320-214 aircraft takes off at the Paris-Orly airport in Orly, France, August 10, 2016. REUTERS/Jacky Naegelen
Jacky Naegelen / Reuters
The EasyJet G-EZUA - Airbus A320-214 aircraft takes off at the Paris-Orly airport in Orly, France, August 10, 2016. REUTERS/Jacky Naegelen

Le vol de Kadeja s'est passé dans les larmes. Cette mère d'un enfant autiste de 2 ans et demi a raconté à La Dépêche du Midi le cauchemar qu'elle a vécu le jeudi 1er septembre dans un vol EasyJet reliant l'aéroport de Londres-Gatwick à Toulouse, au cours duquel le personnel de la compagnie l'a traitée de manière «humiliante» selon elle et sans tenter de comprendre sa situation.

Originaire de Toulouse et vivant à Londres depuis 16 ans, Kadeja a appris à voyager avec son fils atteint de «troubles autistiques sévères», qui demande une attention particulière.

«Comme c'est souvent le cas avec les enfants atteints de cette maladie, le moindre changement dans leur routine, comme justement les voyages ou les vacances, les perturbe énormément. À chaque fois que je prends l'avion avec lui, c'est stressant car je sais qu'il est susceptible de faire une crise. Aussi, je préviens toujours la compagnie de ses troubles dès que j'arrive à l'aéroport» avant de prendre l'avion, raconte la puéricultrice.

«Agressivité» et incompréhension

«À mon arrivée à bord, j'ai tout de suite senti que le personnel n'avait absolument rien à faire de ce que je lui racontais», poursuit Kadeja.

Une fois dans l'avion, la maman a le sentiment de ne pas être écoutée et doit faire face à l’incompréhension du personnel de vol. Alors que son fils est victime d'une crise, elle le prend dans ses bras pour le bercer car elle sait que c'est «la seule manière de le calmer». La compagnie ne veut rien entendre, et un agent de bord lui demande «de manière très agressive» de remettre son fils dans son siège. Il lui refuse ensuite une sur-ceinture pour garder son fils sur ses genoux.

«Il m'a parlé de manière humiliante, m'a dit que j'étais inconsciente, que si Isaac était sur mes genoux et qu'il y avait un problème à l’atterrissage, j'allais écraser mon enfant. Il m'a dit que mon fils était colérique et que je n'avais qu'à le calmer», raconte la passagère sous le choc.

«Avoir un enfant autiste, c'est déjà très difficile à vivre, mais se faire traiter comme si vous étiez une mauvaise mère incapable de gérer un enfant mal élevé, c'est juste insupportable», raconte-t-elle encore.

Kadeja dit déjà redouter le vol de retour vers la Grande-Bretagne : «Ça été tellement violent et dégradant que je suis totalement paniquée à l'idée de faire le vol de retour avec la même compagnie», confie-t-elle.

Interrogé par Le Parisien, un porte-parole de la compagnie a rappelé les règles de sécurité en vigueur, mais aussi précisé qu'«une enquête est en cours».

VOIR AUSSI :

Galerie photo Ces photos magnifiques illustrent les multiples visages de l'autisme Voyez les images