BIEN-ÊTRE
02/09/2016 01:41 EDT

48 heures à Sutton: détente, découvertes et dégustations

Mont Sutton

Le weekend de la fête du Travail est à nos portes. Ce fameux premier weekend de septembre qui rappelle tendrement, par ses soirées fraîches et leur obscurité précoce, que l’été touche à sa fin. Si le taux de change vous décourage de choisir les États-Unis comme dernière destination estivale, on peut le remercier de nous pousser à découvrir les richesses culturelles, naturelles et gastronomiques du Québec. Direction Sutton, à 1h30 de Montréal. On vous a concocté un weekend dégustation, et surtout décrochage!

Galerie photo 48 heures à Sutton Voyez les images


Arrivée vendredi soir, direction la microbrasserie La Brouërie

Un incontournable pour les amateurs de bière, la microbrasserie La Brouërie, ouverte au cours de l’hiver 2016, se présente comme le rendez-vous des épicuriens. Au menu, dégustation de bières maison, à base de levures sauvages, repas gourmet, et si la dégustation s’éternise, vous pouvez même finir la soirée à l’étage et dormir sur place!

On doit le concept de cette auberge-microbrasserie à quatre entrepreneurs, Élise Bourduas, directrice générale, Patrick Roy, le brasseur, Martin Surprenant, son assistant-brasseur, et Amielle Doyon-Gilbert.

«On cherchait un local pour bâtir la microbrasserie, on a trouvé celui-ci et il y avait déjà des chambres. On a aimé l’idée alors on a adopté le concept. C’était plutôt unique au Québec», explique Élise Borduas.

Si le concept original séduit, attention cependant au prix de la chambre qui peut décourager. Il faut compter de 150 à 160 $ la nuit, mais la bonne nouvelle, c’est que chaque chambre comporte deux lits doubles. On peut donc partager la facture à 4!

Samedi matin, à la rencontre des producteurs locaux

Si vous arrivez à vous extirper de ce lit king ultraconfortable (déconseillé aux couples à la recherche d’un rapprochement physique) et que vous n’êtes pas en prison pour avoir essayé de piquer en douce la couette… vous pourrez profiter du marché de Sutton entre 8 h et 15 h. Situé sur la rue Curley, le marché offre une grande place aux producteurs locaux. Les fouineurs pourront aussi trouver leur bonheur entre antiquités, plus ou moins vieilles, et vinyles.

Cidre, bière, et vin de glace

Au sortir du marché, le gastronome en vous pourra se lancer sur la route des bières, des cidres et des vins. Il faut bien entendu mentionner l’incontournable Domaine Pinnacle, près du village de Frelighsburg, réputé pour son cidre de glace.

Pour ceux qui souhaiteraient continuer leur périple en dégustant de la bière, vous trouverez la toute jeune microbrasserie À l’abordage qui fêtera son premier anniversaire le 10 septembre. À moins de 20 minutes de Sutton, il ne faut pas non plus louper la microbrasserie Dunham, ouverte depuis le 1er juin 2011 et installée dans un bâtiment historique plein de charme, l’ancien Relais de la Diligence, construit en 1865. Coup de cœur pour la stout impériale russe : la petite mort! Attention, cependant, elle est à 11 % d’alcool. On vous aura prévenu.

Quant aux amateurs de vin qui parcourront les Cantons-de-l’Est pour la saison des vendanges, on vous conseille de faire un tour au Domaine Bresee, un vignoble familial, qui fait partie des 22 vignobles référencés sur la Route des vins de Brome-Missisquoi. Une route enivrante de 140 km. On a particulièrement apprécié leur vin de glace, et petit plus : vous pouvez même dormir sur place. Mais le coup de cœur revient au Domaine Les Brome, pour sa vue imprenable sur le lac Brome et son vin blanc, Réserve Vidal, 2010!

Une nuit dans une chambre au nom de fleurs

Petit voyage dans le temps pour cette dernière nuit dans les Cantons-de-l’Est. On vous propose de vous aventurer au bout de la rue principale de Sutton, juste après le chemin de fer, sur la gauche. C’est là que se cache le petit B&B de Gilles, Aux douceurs matinales. Seulement trois chambres dans cette maison rénovée au style Queen-Ann. Trois chambres aux noms de fleurs, muguet, lavande, calendule. Le gîte parfait pour les romantiques et les nostalgiques.

Gaufres et vélo volant

Mais si on vous parle de Gilles, c’est surtout pour ses scones maison et ses gaufres recouvertes de sauce au chocolat… À se rouler par terre!

Pour faire passer ce déjeuner dominical, il y a bien entendu les nombreux sentiers de randonnées, mais aussi quelques circuits conseillés par Jennifer Davidson, du bureau d’accueil touristique de Sutton. Le circuit plein art, qui fait découvrir les cinq galeries d’art de la ville ou encore les deux circuits patrimoine audioguidés, à télécharger sur tablette ou téléphone intelligent. Le premier «Sur la trace des pionniers», sur le thème de la diversité religieuse du village et sur «l’impact de la Première Guerre mondiale sur les habitants»; et le second qui a pour thème «Mémoire des hameaux».

Pour les plus sportifs, il faut également mentionner le circuit en canoë-kayak sur la rivière Missisquoi, ou encore le vélo volant. Non, ce n’est pas une blague. À Sutton, vous pourrez survoler la forêt grâce à des vélos suspendus à des «érables centenaires» par des câbles. Une façon bien écolo de visiter le coin!