DIVERTISSEMENT
01/09/2016 10:32 EDT | Actualisé 01/09/2016 10:34 EDT

VRAK : des propos intelligents et pertinents à «Code G»

Coutoisie VRAK

C’était à prévoir, et on s’en réjouit : VRAK présentera dès l’hiver 2017 une version masculine de Code F, intitulée Code G. Le concept sera exactement le même, sauf que ce sont de jeunes hommes qui y balanceront sans filtre leurs opinions à la caméra.

Adib Alkhalidey, Phil Roy, Joey Scarpellino, Jay Du Temple et Daniel Pinet sont les cinq têtes d’affiche principales de Code G. Leurs collaborateurs Guillaume Duranceau Thibert, Willy B. Rose, Sam Breton, Marc-Antoine Fortier et Fred Dubé viendront également ajouter régulièrement leur grain de sel. Quelques-uns de ces noms ne vous disent absolument rien?

Sachez que vos jeunes connaissent probablement mieux que vous ces visages de la relève, qu’ils soient humoristes, YouTubers ou blogueurs.

Et de quoi sera-t-il question dans Code G? Du même genre de «sujets existentiels » traités dans Code F, toujours d’un angle léger, drôle et un tantinet acidulé. Nos mecs causeront entre autres de la perte de virginité, des complexes des gars, de l’infidélité, des «grippes d’hommes» et de la vie de couple, avec toute l’humour et l’autodérision qu’on leur connaît.

L’idée de Code G flotte dans l’air depuis plusieurs mois. Les intervenants masculins qui sont souvent de passage à Code F pour livrer leurs commentaires pimentés (dont Mehdi Bousaidan) ont d’abord donné l’idée d’une édition spéciale «Code de gars», diffusée au printemps (Jay Du Temble, Sam Breton, Mehdi Bousaidan et Pier-Luc Funk en étaient), laquelle a prouvé que l’intérêt du public de VRAK existait bel et bien pour un vis-à-vis tout en testostérone de Code F. Rappelons que Code F est l’adaptation de Girl Code, titre à succès de MTV, et il existe aussi un Guy Code à la même antenne.

La nouvelle émission s’inscrit parfaitement dans le nouvel ADN de VRAK, qui adopte cet automne une nouvelle approche en s’adressant désormais aux adolescents et aux jeunes adultes. La première saison de Code G comptera 21 épisodes de 30 minutes, réalisés par Marisol Aubé et Frédéric Fournier, et produits par Zone 3.

«Le pendant masculin sera extrêmement pertinent. D’après les extraits qu’on a vus dans le pilote, ça marche, les gars ont un propos très intelligent. Ce sera une belle découverte! Les spéciaux «garçons» de Code F ont été un test concluant. On a vu que les garçons avaient quelque chose à dire, de façon drôle, intelligente et éloquente. Ils sont très articulés», a confié au Huffington Post Québec une porte-parole de VRAK.

VRAK lancera le jeudi 8 septembre sa programmation 2016-2017, qui marquera une nouvelle ère dans son histoire, avec plusieurs nouveaux rendez-vous, animés, entre autres, par Phil Roy, Vanessa Pilon et Nicolas Ouellet. Outre Code F et, maintenant, Code G, MED, Jérémie et Le chalet sont aussi tous assurés d’un retour en ondes.

La chaîne dévoilait plus tôt cette semaine son nouveau logo, un montage de visages colorés un peu abstrait, symbolisant les «personnalités fortes» qui représentent désormais VRAK.

Voir aussi:

Galerie photo Quoi regarder à la télévision québécoise en 2016? Voyez les images