POLITIQUE
01/09/2016 01:48 EDT | Actualisé 01/09/2016 01:50 EDT

Le Canada ouvrira sept autres bureaux de visas pour les touristes en Chine

Le gouvernement canadien ouvrira sept nouveaux bureaux des visas en Chine à l'intention du nombre croissant de touristes chinois qui traversent le Pacifique pour explorer le Canada.

Les deux pays ont confirmé la conclusion d'une entente jeudi, dans un communiqué commun publié après la première étape de la visite officielle du premier ministre Justin Trudeau en Chine.

M. Trudeau a passé deux jours à Pékin, pendant lesquels il a rencontré les principaux leaders chinois, dont le président Xi Jinping et le premier ministre Li Keqiang. Sa visite a pour objectif de renforcer les liens économiques et culturels entre le Canada et la deuxième puissance économique de la planète.

Le gouvernement canadien a également annoncé jeudi que des entreprises canadiennes et chinoises avaient signé 56 nouvelles ententes commerciales d'une valeur de 1,2 milliard $.

Le Canada souhaite également se rapprocher de la Chine en stimulant le tourisme. S'adressant à des journalistes jeudi à la grande muraille de Chine, l'ambassadeur du Canada dans ce pays, Guy Saint-Jacques, a indiqué que jusqu'à maintenant, les bureaux des visas étaient limités aux municipalités chinoises comptant une présence diplomatique canadienne.

L'ambassadeur Saint-Jacques a fait allusion à la hausse de 24 pour cent du nombre de touristes chinois au Canada pour les six premiers mois de l'année. Seuls les touristes américains et britanniques sont actuellement plus nombreux que les Chinois à visiter le Canada.

M. Saint-Jacques a rappelé qu'un vol direct d'Air China avait été ajouté il y a un an entre Pékin et Montréal, permettant une hausse de 200 pour cent du nombre de touristes chinois dans la métropole québécoise.

"C'est un élément important dont le premier ministre Trudeau fait la promotion pendant sa visite en Chine, a dit M. Saint-Jacques, qui a rejoint le premier ministre à la grande muraille. Depuis cet été, il est possible de s'envoler pour le Canada à partir de 11 villes, ici en Chine, et c'est pourquoi nous avons besoin de plus de bureaux de visas."

M. Trudeau poursuit son périple à Shanghaï, où il doit prononcer un discours qualifié "d'important" par un membre du gouvernement. Il sera notamment question d'investissements économiques, de technologies propres et d'échanges commerciaux.

M. Trudeau participera plus tard au sommet du G20 à Hangzhou.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Justin Trudeau en Chine Voyez les images