NOUVELLES
31/08/2016 14:14 EDT | Actualisé 01/09/2017 01:12 EDT

Transfert/Espagne: Mangala rejoint Valence en quête de temps de jeu

En manque de temps de jeu à Manchester City, le défenseur français Eliaquim Mangala a été prêté une saison à Valence, ont annoncé mercredi les deux clubs, un mouvement susceptible de lui offrir davantage d'exposition pour tenter de retrouver l'équipe de France.

Mangala (25 ans) sera néanmoins en concurrence en charnière centrale avec une autre recrue de dernière minute, l'Argentin Ezequiel Garay, ancien joueur du Real Madrid (2009-2011), transféré mercredi soir en provenance du Zenit Saint-Pétersbourg. Ce dernier, âgé de 29 ans, a signé jusqu'en 2020.

Mangala et Garay viennent renforcer la défense du club espagnol, qui a très mal démarré sa saison en Liga avec deux défaites en deux journées. Ils remplacent numériquement dans l'effectif valencien le défenseur central allemand Shkodran Mustafi, transféré mardi à Arsenal, et le Portugais Ruben Vezo, prêté mercredi à Grenade.

A Manchester City, Eliaquim Mangala semblait ne pas entrer dans les plans de l'entraîneur Pep Guardiola, en particulier après le recrutement de John Stones (ex-Everton).

Le défenseur international français (8 sélections), acheté en 2014 pour 54 M EUR, était déjà dans cette situation il y a un an mais l'ancien joueur du Standard de Liège (2008-2011) et du FC Porto (2011-2014) avait à l'époque repoussé une approche de Valence pour tenter de gagner sa place à City.

"Venir à Valence était mon destin", a dit Mangala dans un enregistrement radio diffusé mercredi soir sur le site internet du club. "Je suis ici pour montrer mes qualités et mon potentiel. Je suis sûr que je vais faire une saison pleine."

Enchaîner les bonnes performances ne serait pas inutile pour le défenseur dans l'objectif de retrouver l'équipe de France: alors qu'il faisait partie des 23 Bleus finalistes de l'Euro-2016 en juillet, Mangala n'a pas été retenu dans la liste du sélectionneur Didier Deschamps pour affronter l'Italie en amical jeudi et le Belarus mardi prochain en qualifications pour le Mondial-2018.

Son Euro avait d'ailleurs été frustrant puisque malgré l'hécatombe de blessures à son poste, le gaucher n'a joué que 18 minutes: remplaçant en début de tournoi, il s'est fait doubler par le néophyte Samuel Umtiti lorsque le titulaire Adil Rami a été suspendu pour le quart de finale contre l'Islande (remporté 5-2). Entré en jeu lors de ce match, il n'avait pas rejoué par la suite.

jed/ah/yk