Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Sri Lanka: un adolescent pirate le site Internet du président pour retarder ses examens finaux

Hacker using laptop. Lots of digits on the computer screen.
Hacker using laptop. Lots of digits on the computer screen.

Un adolescent de 17 ans risque trois ans de prison pour avoir piraté le site Internet personnel du président srilankais, dans le but d'y annoncer que les examens de fin du secondaire étaient reportés, révèle l'AFP.

Selon la BBC, la page d'accueil avait été remplacée par un message demandant au président de retarder les tests ou de démissionner.

«Nous avons retracé le hack jusqu'à la maison [de l'accusé] à Kadugannawa», a confié la police srilankaise à The Guardian.

L'adolescent fait face à une amende de 2 000 $, en plus de risquer trois ans de prison.

VOIR AUSSI:

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.