NOUVELLES
31/08/2016 07:50 EDT | Actualisé 01/09/2017 01:12 EDT

Logements en Cisjordanie: "profonde" inquiétude de Washington

Les Etats-Unis ont exprimé mercredi leur "profonde" inquiétude après l'approbation par Israël de la construction de plusieurs centaines de logements dans des colonies de Cisjordanie, territoire palestinien occupé depuis près de 50 ans.

"Nous sommes profondément préoccupés par l'annonce du gouvernement israélien", a déclaré à l'AFP un responsable américain sous couvert d'anonymat.

Evoquant une "accélération très significative" du processus d'autorisation de logements, ce responsable a estimé que cela représentait "une menace sérieuse et croissante sur la viabilité d'une solution à deux Etats".

La création d'un Etat palestinien coexistant en paix avec Israël est la clé de voûte des grands projets internationaux de règlement du conflit israélo-palestinien, qui sont au point mort à ce jour.

Les Etats-Unis sont "particulièrement troublés" par la politique d'approbation rétroactive de logements déjà construits, a précisé ce responsable.

Selon l'organisation israélienne anticolonisation, la Paix maintenant, 50 logements ont reçu une approbation finale de la part de la commission compétente, et 234 un feu vert initial dans la colonie d'Elkana. En outre, 179 logements déjà construits dans la colonie d'Ofarim ont été validés rétroactivement, a déclaré à l'AFP Hagit Ofran, une porte-parole de la Paix maintenant.

La colonisation, c'est-à-dire la construction d'implantations civiles sur des terres occupées par Israël depuis 1967, est considérée comme illégale par la communauté internationale, mais s'est poursuivie sous tous les gouvernements israéliens, y compris celui que dirige actuellement Benjamin Netanyahu.

Une partie de la communauté internationale s'inquiète que la poursuite de la colonisation, qui grignote le territoire et en désagrège la continuité, ne finisse par rendre impossible l'établissement d'un Etat palestinien.

arb-jca/vog