NOUVELLES
31/08/2016 05:19 EDT | Actualisé 01/09/2017 01:12 EDT

Le typhon Lionrock fait au moins 11 morts dans le nord du Japon

TOKYO — Les pluies diluviennes générées par le typhon Lionrock ont inondé des villes du nord du Japon et fait au moins 11 morts, principalement des habitants d'une résidence pour personnes âgées qui ont été incapables d'échapper à la montée des eaux, ont indiqué des responsables mercredi.

La résidence d'un seul étage, dans la ville d'Iwaizumi, accueillait notamment des octogénaires et des nonagénaires atteints de démence. La police a découvert neuf corps à cet endroit, lors d'une visite effectuée dans un autre établissement du quartier inondé.

Alors que les eaux montaient rapidement mardi soir, les 85 résidants et employés de l'établissement voisin de trois étages ont tous été évacués après s'être réfugiés au dernier étage. Un concierge aurait prévenu les policiers que neuf personnes étaient coincées dans l'autre résidence, mais on ne sait pas si son appel a été entendu.

Un dirigeant de l'entreprise qui gère les deux résidences a expliqué que la crue a envahi les lieux en dix minutes, ce qui a empêché les neuf victimes de s'enfuir. Le niveau de l'eau atteignait la poitrine mardi soir.

En dépit des avertissements lancés à l'approche du typhon, une seule des huit employés était en service pendant la nuit, selon l'agence de presse Kyodo. Les communications téléphoniques avaient été coupées par les inondations. Des images diffusées par la télévision de NHK montrent la résidence envahie par la boue et entourée de débris. Une voiture à proximité a été renversée.

Les secouristes ont retrouvé un autre corps dans la même ville et le onzième dans la ville de Kuji.

Plus au nord, au moins deux rivières sont sorties de leur lit sur l'île d'Hokkaido. Une personne est portée disparue après que le pont qu'elle traversait en voiture ait été emporté par les eaux.

Les dirigeants de la ville de Minamifurano font état de centaines de personnes prisonnières de leurs résidences et d'abris. Des centaines d'autres sont coincées dans la préfecture d'Iwate.

Il s'agit du premier typhon à frapper la région depuis 1951.