NOUVELLES
31/08/2016 07:58 EDT | Actualisé 01/09/2017 01:12 EDT

JO-2016: le patron de la Fédération russe de lutte s'excuse d'avoir frappé une lutteuse

Le président de la Fédération russe de lutte Mikhaïl Mamiachvili s'est excusé mercredi d'avoir frappé au visage la lutteuse Inna Trazhukova, après une défaite aux Jeux Olympiques qui l'a privée de la médaille de bronze.

"Je trouve nécessaire (...) de présenter mes excuses à Inna", a-t-il déclaré dans un communiqué publié par la Fédération russe.

"L'incident à Rio a été causé par un stress phénoménal et la nervosité accompagnant un évènement comme les Jeux Olympiques, avec la responsabilité qui nous incombait d'avoir des résultats", a-t-il ajouté.

Inna Trazhukova, 25 ans, avait expliqué en août au journal Sport Express avoir reçu des coups de M. Mamiachvili à deux reprises, alors qu'elle venait de perdre un combat pour le bronze contre la Polonaise Monika Ewa Michalik.

Inna Trazhukova a même porté plainte contre Mikhaïl Mamiachvili, avait déclaré la semaine dernière à l'AFP l'avocat de la lutteuse.

Elle a ensuite déclaré à Sport Express mercredi qu'elle acceptait les excuses du président de la Fédération russe de lutte, sans préciser si elle comptait maintenir sa plainte.

gtf-tbm/nm/jco