NOUVELLES
31/08/2016 00:38 EDT | Actualisé 31/08/2017 01:12 EDT

Iran: un ex-général des Gardiens de la révolution tué en Syrie (médias)

Un ex-général des Gardiens de la révolution, l'armée d'élite du régime iranien, a été tué dans des combats dans la région d'Alep en Syrie, a rapporté mercredi l'agence Fars.

"L'ex-général Ahmad Gholami a été tué mardi lors d'affrontements avec les terroristes à Alep", a rapporté Fars.

Selon les médias iraniens, M. Gholami était parti "volontairement" en Syrie mais aussi en Irak "pour lutter contre les groupes terroristes", selon le site Mashregh News. Il a été blessé à la tête avant de succomber à ses blessures.

L'Iran est le principal allié régional du régime du président syrien Bachar al-Assad qu'il soutient politiquement, financièrement et militairement en envoyant sur place des conseillers militaires et des volontaires pour combattre les groupes rebelles armés et les jihadistes.

Selon les médias iraniens, plusieurs centaines de "conseillers militaires" et de "volontaires" iraniens et afghans ont été tués en Syrie au cours des dernières années.

Le Parlement a récemment voté une loi pour accorder la nationalité iranienne aux familles des combattants étrangers "tombés en martyrs" lors de la guerre Iran-Irak (1980-88) et après. Ce qui comprend en principe les "volontaires" afghans ou pakistanais tués en Syrie ou en Irak.

sgh/jri