NOUVELLES
31/08/2016 06:40 EDT | Actualisé 31/08/2016 06:40 EDT

Ne vous fiez pas trop au freinage automatique, dit l'American Automobile Association

Courtoisie

Les systèmes de freinage automatique se retrouvent désormais sur la plupart des véhicules neufs. Ces dispositifs détectent la présence d’un autre véhicule ou parfois même d’un piéton et d’un animal et s’occupent d’appliquer les freins si le conducteur ne réagit pas afin d’éviter une collision.

Une technologie pertinente donc, mais qui selon l’American Automobile Association (l’équivalent du CAA mais aux États-Unis) n’est pas constante sur le plan de son efficacité d’un modèle et d’un manufacturier à l’autre. Les automobilistes ne doivent donc pas se fier uniquement sur ce genre de système et plutôt demeurer vigilants aux véhicules qui freinent soudainement ou encore aux enfants qui pourraient s’aventurer par mégarde dans la rue.

Pour plusieurs, cela n’est qu’une simple question de logique, mais le AAA affirme que certains propriétaires croient que la technologie sera toujours en mesure de prévenir un accident et ils deviennent donc moins attentifs à ce qui se passe devant eux. Or, certains systèmes ne font que ralentir le véhicule, et d’autres qui devraient être en mesure de freiner jusqu’à un arrêt complet sont plus ou moins performants.

LIRE AUSSI:

» Les cas de rage au volant en hausse

Les systèmes de freinage automatique se retrouvent désormais sur la plupart des véhicules neufs. Ces dispositifs détectent la présence d’un autre véhicule ou parfois même d’un piéton et d’un animal et s’occupent d’appliquer les freins si le conducteur ne réagit pas afin d’éviter une collision.

Une technologie pertinente donc, mais qui selon l’American Automobile Association (l’équivalent du CAA mais aux États-Unis) n’est pas constante au niveau de son efficacité d’un modèle et d’un manufacturier à l’autre. Les automobilistes ne doivent donc pas se fier uniquement sur ce genre de système et plutôt demeurer vigilants aux véhicules qui freinent soudainement ou encore aux enfants qui pourraient s’aventurer par mégarde dans la rue.

Pour plusieurs, cela n’est qu’une simple question de logique, mais le AAA affirme que certains propriétaires croient que la technologie sera toujours en mesure de prévenir un accident et ils deviennent donc moins attentifs à ce qui se passe devant eux. Or, certains systèmes ne font que ralentir le véhicule, et d’autres qui devraient être en mesure de freiner jusqu’à un arrêt complet sont plus ou moins performants.

Dans un article publié récemment dans la publication CNN Money, Greg Bannon, directeur de l’ingénierie automobile chez AAA, affirmait que les systèmes de freinage automatique réussiront à éviter un accident dans seulement 40 % des cas à une vitesse de 45 mi/h, ou 72 km/h. Ce dernier rappel donc de garder les yeux vers l’avant et de voir les dispositifs de freinage automatique comme une forme de protection supplémentaire, mais pas notre seul recours.

La technologie de freinage automatique, parfois appelée freinage d’évitement de collision, se retrouve de série ou en option sur plus de la moitié des nouveaux véhicules. Elle devrait être de série sur tous les véhicules neufs d’ici 2022.

Voir aussi:

Galerie photo 25 accidents étranges Voyez les images