NOUVELLES
31/08/2016 04:23 EDT | Actualisé 01/09/2017 01:12 EDT

Brexit: Theresa May assure qu'il n'y aura pas de nouveau référendum

LONDRES — La première ministre britannique Theresa May a écarté du revers de la main mercredi tout nouveau référendum sur l'inclusion du Royaume-Uni au sein de l'Union européenne.

Elle a assuré que Londres ne cherche pas de moyen détourné pour demeurer au sein du bloc.

Elle a répété sa position avant une rencontre de son cabinet. Elle cherchait ainsi à faire taire les rumeurs selon lesquelles son gouvernement pourrait vouloir se soustraire aux résultats du vote référendaire du 23 juin.

La rencontre du gouvernement de Mme May survient au moment où les trois ministres responsables de négocier le divorce entre le Royaume-Uni et l'UE sont apparemment à couteaux tirés.

Son bureau a aussi refusé de dire si on demandera au Parlement de voter sur le déclenchement de l'Article 50, la clause du traité de l'Union européenne qui enclenchera la sortie du Royaume-Uni.

Downing Street a dit que les parlementaires auront leur «mot à dire», mais qu'il n'y a «aucune obligation juridique» de consulter le parlement.