NOUVELLES
30/08/2016 06:07 EDT | Actualisé 30/08/2016 07:37 EDT

Postes Canada: le STTP repousse ses moyens de pression

Radio-Canada

Le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) repousse l'entrée en vigueur de ses premiers moyens de pression à mercredi, soit l'interdiction de travailler des heures supplémentaires pour ses membres.

Cette directive devait d'abord s'appliquer dans la nuit de dimanche à lundi, mais aura finalement été suspendue par la partie syndicale pour une période de 48 heures.

Les négociations se poursuivent en présence d'un médiateur spécial nommé vendredi par Ottawa. L'impasse dans les pourparlers persiste depuis un mois sur les salaires et les régimes de retraite, mais le gouvernement se dit optimiste.

En soirée, le STTP a publié un communiqué, annonçant que si les négociations n'avaient pas abouti à un règlement, mardi matin, ses membres de la Colombie-Britannique et du Yukon mettraient en branle des moyens de pression et refuseraient d'effectuer des heures supplémentaires.

Or, le syndicat a changé son fusil d'épaule quelques heures plus tard et a annoncé le report de 24 heures des moyens de pression.

« Nous espérons pouvoir arriver à un règlement négocié, mais nous demeurons prêts à défendre nos membres et le service postal public », a indiqué Mike Palecek, le président national du STTP.

Postes Canada a pour sa part indiqué que les conventions collectives actuelles continueraient à être en vigueur mardi.

L'intervention d'Ottawa réclamée

Alors que les négociations se poursuivent en prolongation, le géant du commerce électronique eBay demandent aux entreprises canadiennes de faire pression sur le premier ministre Justin Trudeau afin qu'il règle par la voie législative cet épineux dossier.

La directrice générale d'eBay Canada, Andrea Stairs, soutient que le premier ministre Justin Trudeau doit maintenant intervenir.

L'entreprise a envoyé un courriel à l'ensemble de ses clients vendeurs pour qu'ils réexpédient un envoi électronique aux bureaux de M. Trudeau à Ottawa. eBay soutient que comme les petites et moyennes entreprises, les vendeurs sur le site eBay vivent depuis des mois dans l'incertitude de la livraison des colis par la poste.

Le gouvernement libéral n'a jamais évoqué la possibilité d'une loi spéciale pour clore le dossier. La Chambre des communes reprend ses travaux le 19 septembre.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo La difficile marche d'un facteur Voyez les images