NOUVELLES
29/08/2016 06:18 EDT | Actualisé 30/08/2017 01:12 EDT

Ukraine : violences contre des Roms après le meurtre d'une fillette

Un village ukrainien a décidé d'expulser des dizaines de familles de Roms après que des habitants ont voulu s'en prendre à cette communauté à la suite du meurtre d'une fillette, a déclaré lundi à l'AFP un responsable local.

Les violences ont éclaté samedi à Lochtchinovka, dans la région d'Odessa (sud), après que le corps d'une fille de huit ans a été retrouvé.

Un Rom de 20 ans a été arrêté, soupçonné du meurtre, a précisé la police locale.

Sur des vidéos diffusées par des médias locaux, on peut voir que des dizaines d'habitants du village se sont rendus près de logements occupés par des Roms dans le but de saccager leur maison.

Ils ont brisé des vitres mais n'ont blessé personne car tous les membres de la communauté rom s'étaient auparavant enfuis, de peur de représailles, a dit à l'AFP Guennadi Krichko, un responsable de l'administration de la région d'Odessa

Il a ajouté que, dimanche, le conseil du village de Lochtchinovka avait par ailleurs "pris la décision d'informer la communauté rom qu'elle ne pouvait plus vivre dans le village".

"Une telle décision n'est pas légale. En théorie, il est impossible de l'appliquer mais elle a été prise sous la pression des habitants du village," a précisé M. Krichko.

Selon lui, environ 50 Roms vivaient dans le village, dans des maisons qui leur appartenaient, qu'ils louaient ou bien qu'ils occupaient illégalement.

Malgré l'illégalité de la décision du conseil local, les Roms, y compris trois familles qui vivaient dans le village depuis environ 20 ans, ont tous accepté de partir, a-t-il affirmé.

M. Krichko a ajouté que quatre femmes de la communauté étaient retournées lundi dans le village pour récupérer des affaires, mais qu'elles avaient été par précaution accompagnées par des policiers.

Le responsable n'a pas précisé où ces Roms allaient désormais s'installer.

Selon le dernier recensement de la population, effectué en 2001, près de 50.000 Roms vivent en Ukraine. Cette communauté y est souvent marginalisée et vit dans des conditions précaires.

dg-lap/pop/nm/bds