POLITIQUE
29/08/2016 04:17 EDT | Actualisé 29/08/2016 04:18 EDT

La statue de René Lévesque a été vandalisée à deux reprises en Gaspésie

La Presse canadienne

La Sûreté du Québec a ouvert une enquête après que la statue de René Lévesque située dans le parc municipal de New Carlisle, en Gaspésie, eut été vandalisée à deux reprises au cours des derniers jours.

D'abord, dans la nuit de mercredi à jeudi, des vandales ont dérobé des caméras de surveillance et le système électronique qui y est rattaché puis ont aspergé la statue de peinture blanche.

Les dégâts ont été nettoyés dès jeudi, mais les vandales sont revenus à la charge dans la nuit de vendredi à samedi, appliquant à nouveau de la peinture blanche sur la statue de l'ex-premier ministre du Québec et fondateur du Parti québécois.

À nouveau, les employés municipaux ont été appelés à remettre la sculpture en état samedi, non sans que les participants à un marché public eurent été témoins de l'état de l'oeuvre.

Le coordonnateur du Centre culturel et d'interprétation Kempffer, Maxime Huot, a vivement déploré ces gestes, qu'il qualifie de manque de respect pour l'homme qu'était René Lévesque et son rôle dans l'histoire du Québec et du Canada.

Il se dit convaincu qu'il s'agit là d'un simple geste de vandalisme gratuit puisque ses auteurs n'ont pas utilisé la peinture ou quoi que ce soit d'autre pour tenter d'exprimer un quelconque message politique.

Le Centre culturel et d'interprétation Kempffer accueille une exposition sur l'enfance de René Lévesque qui est natif de New Carlisle organisée en partenariat avec la Fondation de la maison René-Lévesque et Héritage New Carlisle.

VOIR AUSSI:

Galerie photo René Lévesque Voyez les images