BIEN-ÊTRE
29/08/2016 04:04 EDT | Actualisé 08/09/2016 01:17 EDT

Passage du primaire au secondaire: 5 conseils aux parents pour rassurer leur enfant

En juin dernier, des milliers de jeunes ont refermé derrière eux, pour la toute dernière fois, la porte de leur école primaire. Dans quelques semaines, c'est celle de la grande école secondaire qu'ils ouvriront, parfois nerveusement, se dirigeant tout droit vers l'inconnu. Si les parents ne peuvent plus, désormais, prendre leur enfant par la main, ils peuvent par contre user de petites astuces pour rendre plus agréable ce grand moment à venir.

Écouter et discuter

Il est fort probable – et tout à fait normal - que votre nouvel ado ait quelques craintes et inquiétudes quant à son entrée prochaine à l'école secondaire. L'important, en tant que parent, est d'amener son enfant à verbaliser celles-ci et à en discuter ouvertement. Devant ce monde inconnu qui l'intimide, votre enfant trouvera du réconfort dans une bonne discussion où il ne se sentira ni jugé, ni seul au monde. Adoptez une attitude positive et ouverte, soyez présent et rassurant, aidez-le à exprimer ses craintes et, surtout, ne banalisez pas ses peurs, aussi loufoques peuvent-elles être (les peurs les plus fréquentes lors de l'arrivée d'un élève au secondaire? La peur d'être séparé de ses amis, d'être incapable de se faire de nouveaux amis, l'idée de devoir se rendre seul à l'école, de se perdre dans cette nouvelle grande école, d'oublier sa combinaison de cadenas, d'arriver en retard, d'être enfermé dans son casier par des élèves plus âgés ou encore de ne pas trouver ses locaux de classe).

Aider votre enfant à gérer ses nouvelles responsabilités

En plus d'être un nouvel environnement physique, le secondaire est aussi un nouveau fonctionnement et une suite de nouvelles méthodes de travail et de responsabilités. Pour aider votre enfant à bien gérer et intégrer ces nouvelles responsabilités tout en diminuant le stress relié à l'inconnu, plusieurs options s'offrent à vous: lui donner des tâches hebdomadaires à accomplir pendant la période estivale afin de le responsabiliser et l'aider à gérer son emploi du temps, faire avec lui le trajet maison-école (à pied ou en transports en commun) afin de lui donner des repères (visuels et temporels), l'aider à organiser son agenda et son matériel requis pour chaque cour (numéro de local, nom du professeur) ou encore aller visiter sa future école ou utiliser un plan de celle-ci afin de localiser avec lui les endroits clés et comprendre le fonctionnement de l'établissement. Pour votre enfant, chacune de ces étapes contribuera à diminuer son niveau de stress, à bien le préparer et à entamer son année l'esprit tranquille.

Vous impliquer dans la vie scolaire de votre enfant

On ne le dira jamais assez: plus un parent est impliqué dans la vie scolaire de son enfant, plus cela aura un impact positif sur la relation de celui-ci avec l'école. Voir son ou ses parents s'intéresser et s'impliquer dans sa vie scolaire aidera forcément votre enfant à s'intégrer. Les uns peuvent prendre part au comité de parents s'ils en ont envie, les autres peuvent tenir à rencontrer les professeurs de son enfant dès le début de l'année (sans attendre le premier bulletin), l'important est de démontrer à son enfant son intérêt de parent envers son cheminement scolaire. Pour votre enfant, rien ne saurait être plus valorisant.

Encourager son enfant à participer à des activités parascolaires

C'est là une superbe idée afin de faciliter l'intégration de votre jeune à sa nouvelle réalité tout en lui permettant de se faire de nouveaux amis. Encouragez-le à s'inscrire à un groupe de sport, de théâtre, d'échec ou de tout autre sujet qu'il affectionne. Socialiser ainsi avec des gens ayant les mêmes affinités que lui ne peut qu'être bénéfique tout en créant un sentiment d'inclusion et d'attachement avec sa nouvelle école.

Laisser le temps faire son œuvre

Évidemment, il se peut que tout ne se déroule pas à la perfection lors des premiers jours ou des premières semaines de votre adolescent dans sa nouvelle école secondaire. Cela fait partie de la vie et des défis venant avec l'adolescence. Un temps d'adaptation sera nécessaire pour que votre enfant s'habitue à ses nouvelles responsabilités, son nouvel horaire, ses nouveaux professeurs, ses nouveaux amis et son nouvel environnement. Son quotidien se trouvant complètement bouleversé, il lui faudra être patient et laisser le temps faire son oeuvre. En tant que parent, il ne vous reste plus qu'à être présent et rassurant tout en acceptant cette période d'ajustement nécessaire.

À voir également:

Galerie photo Des astuces pour une rentrée scolaire réussie Voyez les images