NOUVELLES
29/08/2016 01:21 EDT | Actualisé 30/08/2017 01:12 EDT

Mise en accusation d'une adolescente liée à EI qui avait poignardé un policier allemand

Le Parquet fédéral allemand a annoncé lundi le renvoi devant un tribunal d'une adolescente germano-marocaine liée au groupe Etat islamique qui avait poignardé un policier en février à Hanovre (nord).

L'adolescente âgée de 16 ans est poursuivie pour "tentative de meurtre, coup et blessures et soutien à une organisation terroriste étrangère", indique le Parquet dans un communiqué, sans préciser la date du procès.

Elle avait grièvement blessé un policier en le poignardant au cou, avant d'être maîtrisée par un autre agent.

Le Parquet a aussi annoncé le renvoi devant les juges d'un jeune germano-syrien de 19 ans, soupçonné d'avoir été au courant des plans de l'adolescente, identifiée comme Safia S., mais de ne pas l'avoir dénoncée.

Safia S. est accusée d'avoir "adopté l'idéologie radicale jihadiste de l'organisation terroriste étrangère Groupe Etat islamique (EI)" au moins depuis novembre 2015.

En janvier 2016, elle était partie à Istanbul où elle avait pris contact avec des membres de l'EI qui devaient l'aider à franchir la frontière vers la Syrie. Elle avait finalement été ramenée en Allemagne par sa mère.

Pendant son séjour en Turquie, la jeune fille s'est laissée convaincre de commettre "une opération martyre" en Allemagne, ce qui a conduit à son acte, selon les résultats de l'enquête.

L'Allemagne, qui a accueilli en 2015 environ un million de demandeurs d'asile, voit le débat sécuritaire prendre toujours plus d'ampleur, en particulier depuis deux attentats en juillet revendiqués par EI. Ceux-ci ont fait plusieurs blessés, mais aucun mort.

ilp/alf/at