NOUVELLES
29/08/2016 08:22 EDT | Actualisé 30/08/2017 01:12 EDT

Libération refusée à l’assassin de John Lennon

Mark David Chapman, qui a assassiné l'ex-Beatles John Lennon en 1980, s'est vu refuser sa demande de libération pour une neuvième fois, ont indiqué lundi des autorités carcérales de l'État de New York.

Le 8 décembre 1980 vers 22 h 50, John Lennon, âgé de 40 ans, tombait sous les balles de Mark David Chapman à l'extérieur de son appartement new-yorkais, le Dakota, près de Central Park. Quelques heures plus tôt, Lennon lui avait autographié un disque devant l'appartement.

Aujourd'hui âgé de 61 ans, Mark David Chapman a été condamné en 1981 à une peine pouvant aller de 20 ans d'emprisonnement à la perpétuité.

Il avait obtenu le droit à une libération conditionnelle depuis décembre 2000; tous les deux ans, Chapman a demandé la libération conditionnelle. Ses démarches pour l'obtenir se sont toutes soldées par un échec.

Yoko Ono, la veuve de John Lennon, s'oppose vigoureusement à la libération de Mark David Chapman, qui est détenu à l'établissement carcéral de haute sécurité de Wende, à Alden, dans l'État de New York.

En 2014, la commission des libérations conditionnelles avait évalué que la libération de Chapman « serait incompatible avec le bien-être de la société ».