NOUVELLES
29/08/2016 10:23 EDT | Actualisé 30/08/2017 01:12 EDT

Le HCR appelle à faire plus pour les réfugiés sud-soudanais

Le Haut commissaire de l'ONU aux réfugiés a appelé lundi la communauté internationale à aider l'Ouganda et d'autres voisins du Soudan du Sud confrontés à un afflux de Soudanais du Sud fuyant les combats dans leur pays.

"L'Ouganda est au centre d'une région instable et, étant un pays stable et en paix, ils sont en quelque sorte obligés d'accueillir des milliers de réfugiés chaque jour. En Europe, le même nombre de nouvelles arrivées quotidiennes feraient chuter les gouvernements", a déclaré M. Filippo Grandi à l'occasion d'une visite de camps de réfugiés dans le nord de l'Ouganda.

Selon le HCR, 88.533 personnes se sont réfugiées en Ouganda depuis les combats qui ont opposé des factions rivales en juillet dans la capitale sud-soudanaise, Juba.

Figurant parmi les pays les plus pauvres du monde, l'Ouganda abrite près de 320.000 Soudanais du Sud, qui s'y sont réfugiés depuis l'éclatement de la guerre civile fin 2013 ainsi que d'autres réfugiés venus du Burundi et de la République démocratique du Congo.

Le HCR n'a reçu qu'un tiers des fonds requis pour faire face à la crise, contre les deux-tiers pour les réfugiés arrivant en Europe, a ajouté le haut commissaire aux réfugiés, appelant à rectifier la situation.

"L'an dernier, l'Europe a reçu un million de réfugiés. Le Kenya, l'Ethiopie et l'Ouganda abritent chacun entre 600 et 700.000 réfugiés, c'est beaucoup. Ils méritent d'être soutenus", a dit M. Grandi.

"C'est là que nous avons une crise de réfugiés et c'est là que la communauté internationale doit porter son attention", a-t-il ajouté.

Le responsable onusien a également appelé les dirigeants sud-soudanais à "se comporter de manière responsable".

"Il y a des combats, des divisions tribales, des luttes pour le pouvoir entre personnes et dirigeants. Cela doit cesser", a-t-il dit. Le patron du HCR a ajouté avoir entendu lors de sa visite de multiples témoignages de survivants de violentes attaques, viols, tueries et enlèvements.

str-tmc/jlb/fjb