NOUVELLES
29/08/2016 18:06 EDT | Actualisé 30/08/2017 01:12 EDT

eBay demande à Justin Trudeau d'intervenir dans le conflit aux Postes

OTTAWA — Alors que les négociations à Postes Canada se poursuivaient en prolongation, lundi, le géant du commerce électronique eBay demandait aux entreprises canadiennes de faire pression sur le premier ministre afin qu'il règle par voie législative ce conflit de travail.

Les premiers moyens de pression qui devaient s'appliquer dans la nuit de lundi ont été finalement suspendus par le syndicat pour une période de 24 heures. Les négociations se poursuivaient donc en présence d'un médiateur spécial nommé vendredi par Ottawa. L'impasse dans les négociations persiste depuis un mois sur les salaires et les régimes de retraite, mais le gouvernement se disait optimiste, lundi.

En soirée, le syndicat des travailleurs et des travailleuses de Postes Canada (STTP) a publié un communiqué, annonçant que si les négociations n'ont pas abouti à un règlement, mardi matin, les travailleurs de la Colombie-Britannique et du Yukon mettront en branle les moyens de pression et refuseront de travailler des heures supplémentaires.

Dans le communiqué, le STTP rappelle que «l'interdiction de travailler des heures supplémentaires s'applique à différentes provinces (et territoires) une journée à la fois, et ne devrait que perturber très peu le service postal».

Plus tôt, un porte-parole du STTP, Yannick Scott, avait affirmé en entrevue avec La Presse canadienne que le report des moyens de pression, lundi, «indique clairement qu'il y a eu de très bonnes discussions et qu'il y a eu des avancements à la table des négociations». M. Scott a estimé qu'une entente pourrait être conclue au courant des prochains jours entre les 51 000 membres du STTP et l'employeur.

Les deux parties n'arrivent pas à s'entendre depuis des mois sur plusieurs enjeux, dont l'équité salariale entre les facteurs des régions urbaines et ceux des régions rurales, ainsi que les modifications aux régimes de retraite.

Par contre, la directrice générale d'eBay Canada, Andrea Stairs, soutient que le premier ministre Justin Trudeau doit maintenant intervenir. L'entreprise a envoyé un courriel à tous ses clients vendeurs pour qu'ils réexpédient un envoi électronique aux bureaux du premier ministre à Ottawa. eBay soutient que comme les autres petites et moyennes entreprises, les vendeurs sur le site eBay vivent depuis des mois dans l'incertitude face à la livraison des colis par la poste.

Le gouvernement libéral n'a jamais évoqué la possibilité d'une loi spéciale pour mettre fin au conflit. Par ailleurs, la Chambre des communes ne reprend ses travaux que dans trois semaines, le 19 septembre.

Le STTP avait annoncé dimanche après-midi que s'il n'y avait pas une entente avant minuit, une grève tournante serait déclenchée en Alberta et dans les Territoires du Nord-Ouest. Les employés de ces régions auraient refusé de faire des heures supplémentaires, ce qui signifie que le courrier serait quand même livré.

Postes Canada a finalement indiqué «que à la demande du médiateur», elle acceptait de prolonger la médiation de 24 heures, lundi.