NOUVELLES
29/08/2016 05:26 EDT | Actualisé 30/08/2017 01:12 EDT

Brésil/destitution: "Je n'ai commis aucun crime" (Rousseff)

La présidente brésilienne Dilma Rousseff a déclaré "n'avoir commis aucun crime", lundi au Sénat où elle se défendait lundi personnellement à son procès en destitution pour maquillages présumé des comptes publics.

"Je n'ai commis aucun crime de responsabilité, je n'ai pas commis les crimes pour lesquels je suis jugée injustement", a affirmé la dirigeante de gauche, suspendue de ses fonctions depuis le 12 mai. Mme Rousseff s'est dite victime d'un "coup d'Etat contre la Constitution" pour porter au pouvoir un "gouvernement usurpateur" au mépris des 54 millions de Brésiliens qui l'ont réélue en 2014.

cdo/pal/cr