NOUVELLES
28/08/2016 04:41 EDT | Actualisé 29/08/2017 01:12 EDT

L'Irak réclame le remplacement de l'ambassadeur saoudien

L'Irak a officiellement demandé dimanche à l'Arabie saoudite de rappeler son ambassadeur à Bagdad et de le remplacer, protestant contre des propos que ce diplomate aurait tenu dans des médias sur la volonté d'un groupe irakien soutenu par l'Iran de l'assassiner.

"Le ministère des Affaires étrangères a adressé officiellement à l'Arabie saoudite une requête demandant le remplacement de son ambassadeur en Irak", a indiqué le porte-parole du ministère Ahmad Jamal.

"Plusieurs communiqués et opinions diffusés dans les médias par ce diplomate outrepassent le protocole et usages diplomatiques", a-t-il ajouté.

Thamer al-Sabhan a présenté ses lettres de créance en janvier 2016, devenant le premier ambassadeur de son pays en Irak depuis la rupture par Ryad de ses relations diplomatiques avec le régime de Saddam Hussein dont les troupes avaient envahi le Koweït en 1990.

Son accréditation avait aussi coïncidé avec une vague de colère de la communauté chiite majoritaire en Irak après l'exécution quelques jours plus tôt par le royaume saoudien sunnite du cheikh chiite saoudien Nimr Baqer al-Nimr.

En janvier, les propos controversés de ce diplomate, notamment sur l'implication de milices chiites comme celle du Hachd al-Chaabi dans les combats contre les jihadistes du groupe Etat islamique dans des zones sunnites lui ont valu des appels à l'ordre des autorités irakiennes.

Plus récemment, il a provoqué la fureur de Bagdad en soutenant supposément que ces mêmes groupes paramilitaires cherchaient à l'assassiner.

Les propos de M. Sabhan "visent à saper l'image de l'Irak et mettent en question la capacité du pays à protéger les délégations diplomatiques", a soutenu M. Jamal.

sf/jmm/hj/mer