NOUVELLES
28/08/2016 08:03 EDT | Actualisé 29/08/2017 01:12 EDT

Kosovo: 24 Albanais arrêtés dans une manifestation antiserbe

Vingt-quatre Albanais ont été arrêtés dimanche à la suite d'affrontements avec la police lors d'une manifestation contre la venue d'un groupe de Serbes dans une église orthodoxe du sud du Kosovo, a indiqué la police.

Des heurts ont éclaté entre la police antiémeute et une centaine de manifestants albanais qui protestaient contre la venue d'une centaines de Serbes dans le village de Musutiste, à une cinquantaine de kilomètres au sud-ouest de Pristina, qui abrite le monastère orthodoxe de la Sainte-Trinité.

Selon la police, quatre policiers ont été blessés, dont "deux gravement", a précisé à l'AFP un porte-parole. Selon des images diffusées par des médias, les manifestations ont été dispersés par la police qui a utilisé du gaz au poivre.

Les médias ont fait état de plusieurs blessés chez les manifestants, qui, selon la police citée par ces médias, se sont blessés entre eux, en "jetant des pierres et des bouteilles" de manière incontrôlée.

Le groupe de Serbes arrivé à l'approche du village en bus, a finalement renoncé à sa visite, selon un porte-parole de la police.

Les Albanais ont justifié leur manifestation par les crimes commis par les Serbes envers les Albanais durant la guerre du Kosovo de 1998-1999.

Le conflit a opposé une guérilla indépendantiste albanaise aux forces yougoslaves - à l'époque constituées de la Serbie et du Monténégro - dans l'ancienne province du Kosovo.

Des dizaines de milliers de Serbes ont fui le Kosovo après la guerre, de peur de représailles de la part des Albanais.

Le conflit, qui a fait près de 14.000 morts, s'est soldé par une intervention de l'Otan au printemps 1999. Les frappes aériennes avaient provoqué le retrait des forces serbes, et le Kosovo a déclaré son indépendance en 2008 que la Serbie refuse de reconnaître.

ih/ks/ams/ib