NOUVELLES
28/08/2016 13:06 EDT | Actualisé 29/08/2017 01:12 EDT

Italie - La Juventus prend déjà les devants

La Juventus ne tourne pas encore à plein régime mais ses rivaux sont tellement fragiles que l'équipe turinoise est déjà devant au bout de deux journées du championnat d'Italie, après le faux-pas dimanche de l'AS Rome.

Dimanche soir, la Roma avait la double mission de ne pas laisser la Juventus prendre le large et de faire oublier l'énorme claque reçue mardi avec l'élimination face à Porto en barrage de la Ligue des Champions.

La mission semblait sur le point d'être remplie alors que les Romains menaient 2-0 sur la pelouse du promu Cagliari. Perotti sur penalty, son troisième déjà cette saison, puis Strootman, dont le retour au premier plan se confirme, avaient, pensait-on, donné suffisamment de marge aux Romains.

Mais la Roma est une équipe d'une incroyable fragilité et le réveil de Cagliari a suffi pour la faire trébucher. C'est d'abord Borriello, un ancien du club giallorosso, qui a réduit le score. Puis Sau a égalisé, laissant la Roma à déjà deux points de la Juve.

Car si les réglages de la machine Juventus restent encore à affiner, elle engrange déjà les points avec un nouveau succès samedi sur le terrain de la Lazio Rome (1-0). Le but turinois a été marqué par Sami Khedira, auteur d'un remarquable début de saison.

Avec six points, les Turinois sont déjà devant, accompagnés notamment par Sassuolo, qui découvrira cette saison l'Europa League et qui a battu dimanche le promu Pescara 2-1.

Les deux clubs de Gênes ont également réussi leur début de saison et comptent eux aussi six points. Vainqueur 3-1 sur le terrain de Crotone grâce notamment à un doublé de Pavoletti, qui pourrait fêter se première sélection jeudi face aux Bleus, le Genoa est premier à la différence de buts. La Sampdoria est troisième après avoir pris le meilleur sur l'Atalanta Bergame (2-1) dimanche.

- L'Inter en difficulté -

Derrière, à hauteur de la Roma avec quatre points, on trouve Naples, qui a bien réagi samedi en battant l'AC Milan 4-2. Avec déjà six buts encaissés en deux matches, le Milan de Montella a lui de gros problèmes défensifs à régler.

Mais la situation des rossoneri reste plus enviable que celle de leur voisine et rivale de l'Inter, tenue en échec dimanche sur sa pelouse par Palerme (1-1) et qui se retrouve déjà en difficulté avec un point seulement après les deux premières journées (17e).

Malgré quelques progrès dans le jeu, les Milanais n'ont toujours pas réussi à gagner et leur nouvel entraîneur Frank de Boer est déjà sous pression.

Après une première demi-heure très terne, l'Inter a pourtant eu plusieurs occasions en fin de première période mais a été trop imprécise.

Et en tout début de deuxième période, c'est au contraire Palerme qui ouvrait la marque sur une frappe détournée de Rispoli (48e).

Les Milanais ont tout de même égalisé grâce à un joli but de la tête de leur avant-centre et capitaine Icardi, bien servi par la recrue Candreva (72e).

Cinquième la saison dernière, la Fiorentina a de son côté lancé sa saison avec un succès 1-0 face au Chievo Vérone. Et le gros score du week-end est revenu au Torino, qui a écrasé Bologne 5-1 avec un triplé de Belotti. Le jeune attaquant, qui a manqué un penalty, pourrait lui aussi faire ses débuts avec l'Italie jeudi contre l'équipe de France.

stt/pyv