NOUVELLES
28/08/2016 12:40 EDT | Actualisé 29/08/2017 01:12 EDT

Course au Parti québécois: Alexandre Cloutier a récolté de nouveaux appuis

MONTRÉAL — Comme Véronique Hivon s'est récemment retirée de la course à la direction du Parti québécois (PQ), certains de ses partisans ont dû se résoudre à changer de camp.

À la fin de la dernière semaine, la députée de Joliette a annoncé son retrait à cause de son état de santé.

Dans les circonstances, certains partisans de Mme Hivon ont rapidement choisi, sans grande surprise, de changer de camp.

Ainsi, selon l'entourage d'un des candidats à la succession de Pierre Karl Péladeau, le député de Lac-Saint-Jean Alexandre Cloutier, celui-ci a reçu l'appui de son ancien collègue de L'Assomption et de Repentigny, Scott Mckay.

Par ailleurs, l'ancien élu bloquiste et ancien leader syndical, Pierre Paquette, qui n'avait quant à lui pas encore affiché clairement ses couleurs, a lui aussi décidé de faire partie du clan Cloutier.

Le 18 août, Mme Hivon avait déjà indiqué qu'elle était ennuyée par une infection virale aiguë et elle s'était donc retrouvée sur le carreau à partir de ce moment.

Puis, vendredi dernier, comme ce problème s'aggravait, elle n'a eu d'autre choix que d'accepter de suspendre l'ensemble de ses activités pour une période supplémentaire d'au moins quatre semaines afin de pouvoir jouir d'un repos complet.

Dans un bref communiqué, l'équipe de Véronique Hivon avait soutenu qu'elle était «fortement contrariée» par la tournure des événements, tout en précisant qu'elle se devait de se plier à la directive de son médecin pour réduire les risques de devoir éventuellement composer avec des complications.